Militaria1940
Bienvenue sur le forum Militaria1940, consacré au Militaria Français de 1940 !
Avant tout message, pensez à vous présenter dans la partie "Présentez-vous" !

Militaria1940

Forum consacré à l'uniformologie et l'Histoire de l'armée Française de 1939/40
 
AccueilGalerieS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

  Moto René Gillet 750 type G 1929

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
noel
Adjudant
Adjudant


Messages : 448
Date d'inscription : 23/01/2011
Localisation : sur le front oublié

MessageSujet: Re: Moto René Gillet 750 type G 1929   Jeu 24 Mar 2011, 21:27

Bonsoir à tous,
Eh oui Patrice, où il est le temps où tu commençais ta carrière sans diplôme, comme balayeur
Et de par ton sérieux , ta perséverence et ton travail, qui étaient reconnus par tes supérieurs , au bout de quelques années tu étais op3, voir contremaître, ne riez pas , j’en ai connu, alors que maintenant tu commences avec bac +5, et au bout de quelques années,... chômeur !
Avant tu trouvais plein de gens avec un savoir faire artisanal, aujourd’hui , plus besoin, et je vais prendre un exemple concret, puisque nous y sommes
Refaire une roue, avant vous alliez chez un marchand de cycles, et celui-ci était capable de vous rayonner votre roue, mais aujourd’hui plus la peine vous jetez votre roue, voir votre vélo. et de toute façon vous ne trouvez plus personne pour ce genre de travail
Car avec le coût horaire , cela vous revient plus cher que d’en acheter une neuve. c’est cela que l’on appelle la société de consommation.
Bref, moi me voila devant mes 3 roues à refaire affraid , et que celles-ci je ne risque pas d’en trouver des neuves en magasin pour pas cher. Mais ayant appris, car en définitive tout s’apprend, j’ai appris à rayonner, passion oblige. et " à coeur vaillant rien d'impossible"

1ere opération . réunir tous les bons éléments, moyeu, rayons, écrous de rayons et jante.

2eme opération . fixer axe de roue dans un étau.de façon à ce que le moyeu puisse tourner sur celui-ci

3eme opération . commencer le montage des rayons .

4eme opération. monter la jante sur une partie des rayons

5eme opération . monter les derniers rayons (ceux qui rentrent de l’intérieur vers l’extérieur)

6eme opération . régler votre déport, (cote prise impérativement avant démontage)

7eme opération . serrer les écrous de rayons sans les tendre

8eme opération . tension des écrous de rayons pour obtenir vos réglages de saut ,et de voile .
Le saut étant d’obtenir le même diamètre partout par rapport au centre, et le voile étant que la jante lors-ce qu’elle tourne soit le plus rectiligne possible, pour ce faire il faut agir sur la tension des différentes positions des rayons gauche ou droite de la jante, et ce de façon progressive.
Bon et bien pour le moment je vais en rester là.
Car il y à encore pas mal d’étapes, mais pour les roues, c’est une affaire qui roule
A suivre
Cordialement à tous .
noel
Revenir en haut Aller en bas
meuse155
Capitaine
Capitaine


Messages : 1409
Date d'inscription : 28/06/2009
Age : 64
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Moto René Gillet 750 type G 1929   Ven 25 Mar 2011, 00:47

Soir à tous et à Noël "of course" !

Ben oui, nos âges nous rappelle ce temps d'avant où les "marchands de cycles" refaisaient les rayonnages de roues

Cette saloperie de société de consommation a tout démoli

Je plains sincèremment cette jeune génération

J'admire ton travail, un travail manuel, certes, mais qui fait (et faisait appel) à beaucoup de connaissances, rien qu'une roue, un gyromètre, inclue un ts de pramètres qu'il faut (et fallait) maîtriser

Plus rien de nos jours, des "commandes numériques", Pus de réflexion, Quelle désolation

Mais au moins sur ce forum, de braves petits jeunes, avides d'apprendre, ça donne de l'espoir

Malgré mon "Bac+12" oui oui c'est vrai, jamais je n'oublierai d'où je viens, d'une lointaine époque où l'école laïque et républicaine, permettait aux enfants d'ouvriers d'arriver à mener des études supérieures

Pas étonnant que je me sente bien avec mes potos de Lorraine quand on bosse au A5, cote à cote, sns distinction autre que le savoir et "L'AMITIE" (euh le Picon Bierre aussi!!)

Bon eh ben on attend la suite

Mais le chapitre de saut et de vilage, j'en ai appris encore des choses...

Aitiés

Patrice
Revenir en haut Aller en bas
110RI
colonel
colonel


Messages : 3737
Date d'inscription : 11/08/2010
Age : 37
Localisation : allemagne

MessageSujet: Re: Moto René Gillet 750 type G 1929   Ven 25 Mar 2011, 08:09

Le capitaine a encore trouvé les mots juste
quand a moi je reste sans voix
car tant de savoir faire maîtrisé me laisse rêveur
merci noel pour tous ces truc et astuce qui permettrons a d autre d entreprendre de tels restaurations
a+ Vincent

_________________
recherche tout sur le 110 régiment d'infanterie
Revenir en haut Aller en bas
meuse155
Capitaine
Capitaine


Messages : 1409
Date d'inscription : 28/06/2009
Age : 64
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Moto René Gillet 750 type G 1929   Sam 26 Mar 2011, 22:45

Soir à tous

Oui Vincent des mots justes peut être, mais à 0 h 47, pas mal de fautes d'orthographe !
Pas digne d'un vieux Pitaine dont les "instituteurs et institutrices" d'une lointaine époque de l'égalité des chances, donnaient aux enfants, même des milieux les plus modestes, la chance de pouvoir s'élever dans la société qui en a, je trouve, "drôlement" perdu !!! (la société)...

Il n'empêche qu'avec Noël on revit, "non seulement", une "EXTRAORDINAIRE AVENTURE DE RECONSTITUTION", mais aussi, le savoir faire de Noël, d'artisans fondeurs, du travail du Métal, de la rénovation, et ça c'est top !

Et je trouve que c'est une grande leçon d'humilité et de reconnaître le savoir faire du travail manuel

3je", "On" attend la suite impatiemment...

Amitiés

Patrice
Revenir en haut Aller en bas
noel
Adjudant
Adjudant


Messages : 448
Date d'inscription : 23/01/2011
Localisation : sur le front oublié

MessageSujet: Re: Moto René Gillet 750 type G 1929   Dim 27 Mar 2011, 14:18

Bonjour à tous,
Eh oui, comme dit le pitaine, valoriser le travail manuel, moi cela fait 50 ans que j’entends
cela, mais cela fait 50 ans que l’on fait tout le contraire, mais malheureusement c’est comme ça, on ne refera pas la société ; personnellement je pense pourtant que c’est une grande richesse que le travail manuel, car contrairement à ce que l’on peut en penser le travail manuel est aussi intellectuel, car faire quelque chose de ses dix doigts demande de la réflexion, des calculs, de l’imagination, de la méthode, de l’organisation. Il ne suffit pas de taper comme un âne scratch avec un marteau, sur je ne sais quel bout de ferraille pour faire une œuvre d’art, ou un travail digne de ce nom. affraid

Il faut savoir utiliser ce qui nous a été transmis, et que nous nous devons de transmettre, parfois accepter nos échecs, en tirer des leçons pour mieux recommencer, car le travail est avant tout une volonté de bien faire et de réussir ce que l’on a entrepris (ce qui hélas, aujourd’hui n’est plus toujours le cas)

Bref je vais donc en finir avec mes roues, car après on va vraiment passer aux choses sérieuses.
Mais là, je vous réserve la surprise, car maintenant que ma partie cycle, cadre fourche et roues
se terminent, et que mon moteur est sur la bonne voie, je me suis gardé le meilleur pour la fin,
Car pendant que je reconstruisais tous ces éléments, j’ai essayé de retrouver ce qui avait le plus souffert de toutes ces pièces réutilisées, « la boite de vitesses », mais ça sera le prochain chapitre.

Comme vous le voyez, il ne faut pas beaucoup d’outils pour assembler et régler une roue.
Il faut juste savoir comment opérer.
Reste un fond de jante (bande de caoutchouc qui protège la chambre à air)
Une chambre à air, et un pneu au même cote et même sculpture qu’autrefois pour terminer
ce poste que sont les roues, bien entendu comme il y a 3 trois roues , travail à effectuer 3 fois.

Moi je trouve que c’est beau une roue, de plus c’est un travail que je trouve agréable à effectuer, tous ces éléments qui désolidarisés sont relativement fragiles, une fois montés forment un ensemble extrêmement solide .
Eh bien, je vous dis à très bientôt, car cela va se compliquer, mais tant que la volonté y est
le reste devrait suivre, n’est-ce pas ?.
Cordialement à tous, sunny
Noël
Revenir en haut Aller en bas
108CEO
Soldat de 2e Classe
Soldat de 2e Classe


Messages : 52
Date d'inscription : 24/10/2010
Localisation : Secteur Fortifié de l'Escaut

MessageSujet: Re: moto René Gillet 750 type g 1929    Dim 27 Mar 2011, 19:55

SUPERBE!!!!!!!!
Merci NOEL , pour nous nous faire partager cette restauration.J'attend avec impatiente la suite.
Alain.
Revenir en haut Aller en bas
meuse155
Capitaine
Capitaine


Messages : 1409
Date d'inscription : 28/06/2009
Age : 64
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Moto René Gillet 750 type G 1929   Dim 27 Mar 2011, 23:15

Soir à tous, soir à Noël "of course" !

Magnifique cette roue !

La roue qui dans la haute antiquité a transformé radicalement le travail de l'homme, tout comme le collier de cheval

Des "inventions en apparence anodines" qui ont bouleversé le monde

Ben zut, j'avais zappé la boite de vitesse !!!!

Ouah, encore de bien beaux épisodes en perspective

A te lire

Amicalement

Patrice
Revenir en haut Aller en bas
noel
Adjudant
Adjudant


Messages : 448
Date d'inscription : 23/01/2011
Localisation : sur le front oublié

MessageSujet: Re: Moto René Gillet 750 type G 1929   Lun 28 Mar 2011, 17:56

Bonjour à tous,
Eh bien oui, la boite de vitesses, Patrice si tu l’avais oublié c’est peut-être que tu pensais
que celle-ci en était démunie, car comme tu le sais, toi un ancien motard, les premières machines en étaient dépourvues, et même certain modèle, je pense notamment à la toute première Motobécane M B 1 sortie en 1924 pour laquelle il n’y avait pas de boite, direct moteur poulie jante ,même pas d'embrayage, au stop ou l'on passe , ou l'on arrête tout même le moteur.
Mais ma René Gillet , elle possède une boite à 3 rapports, cette même boite, où plutôt ce qu’il en reste, a subi quelques modifications pour adaptation et pour servir sur le tracteur à entraîner la faucheuse, ce qui ressemble plus à du massacre, où à une œuvre d’art moderne qu’à une solution purement mécanique. Le problème n’étant pas de juger, mais de savoir comment solutionner le problème, soit, retrouver une boite de vitesses identique en bon état, jai fait une multitude de recherche durant plus d’1 an, sans aucun résultat. Il ne me reste donc qu’une seule solution, refaire la boite.
La première chose à faire, comme d’habitude, tout démonter, et faire un constat approfondi cyclops cyclops cyclops
de tout se qui sera nécessaire de refaire.

Voici la boite avant ouverture, là, pas de scie à métaux pour supprimer une partie du carter qui devait gêner, ici on adapte à coup de marteaux, ensuite les 2 axes, celui vers le pignon, et l’autre qui sort de la boite, sciés à leur extrémité, bref tout ça c’est pas terrible, pour un premier bilan visuel de l’extérieur, bon allez on ouvre ! affraid

Et voila les tripailles, pardon la pignonnerie, là, par contre, c’est pas mal , je m’attendais à pire, en effet 80 ans (1929-2009) et toutes ses dents, et ça, c’est le bon côté des choses.
Le mauvais, ce sont les 2 axes de boites, qui sont sectionnés, dont l’axe primaire (le carré)
qu’il va falloir refaire, et trouver une solution pour refaire la partie manquante du carter,
ainsi que toutes les bagues bronze, et la partie lanceur dont je ne possède qu’une partie,
et encore cassée, elle aussi ; pour ce qui est des roulements, là, pas de soucis, on change,
Un roulement c’est 3 cotes, le diamètre, l’alésage, et l’épaisseur, et une catégorie par rapport à l’usage demandé, (avec jeu, sans jeu, étanche, h vitesse, etc. etc. …) même si une cote ne se fait plus aujourd’hui, on adapte, soit avec une bague, soit en réalésant les portées.
Donc pas besoin de réfléchir. on fonce, ce n’est que du travail manuel en fait.
Donc il reste encore quelques épisodes avant la fin.
Mais pour aujourd’hui on va en rester là
Cordialement à tous
noel
Revenir en haut Aller en bas
110RI
colonel
colonel


Messages : 3737
Date d'inscription : 11/08/2010
Age : 37
Localisation : allemagne

MessageSujet: Re: Moto René Gillet 750 type G 1929   Lun 28 Mar 2011, 20:32

cyclops cyclops et ben c etait pas gagné quand on vois ca !!!
et surtout le carter je suis vraiment curieux de la solution que tu a trouver
je n en reste pas moins scotché quand je vois tous se travail de passioné
qui donne de tres bon resultats a ce que l on peut voir
j ai hate de voir la suite

_________________
recherche tout sur le 110 régiment d'infanterie
Revenir en haut Aller en bas
paysan
Soldat de 1ère classe
Soldat de 1ère classe


Messages : 117
Date d'inscription : 25/02/2011

MessageSujet: Re: Moto René Gillet 750 type G 1929   Lun 28 Mar 2011, 21:27

A ce que je vois il ne restait vraiment pas un morceau de cette moto en bon état!
C'est d'autant plus remarquable de réussir à surmonter toutes les difficultés rencontrées!

Je crois qu'il va falloir faire à nouveau appel au fondeur ou alors envisager de ressouder la partie manquante!


Tout cela me fait penser au dicton: A vaincre sans péril on triomphe sans gloire!
Et dans ce cas là Noel aura du surmonter tous les périls et défis techniques imaginables...

Bravo encore.
Revenir en haut Aller en bas
meuse155
Capitaine
Capitaine


Messages : 1409
Date d'inscription : 28/06/2009
Age : 64
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Moto René Gillet 750 type G 1929   Lun 28 Mar 2011, 22:59

Soir la troupe

Eh ben on dirait que tout le forum est "scotché" devant la "Renaissance" de cette René Gillet

Pas trop de mots à dire qu'une formidable et sincère admiration pour ce boulot titanesque que bien peu ou plutôt même UN SEUL a eu le courage d'entreprendre

Ca en dit long sur la passion, l'abnégation, le courage qu'IL lui aura fallu et que la plupart aurait baissé les bras...

La suite promet son pesant de révélation...

Encore Merci à Noël pour nous faire rêver devant tant de boulot !!!

AMITIES

Patrice
Revenir en haut Aller en bas
noel
Adjudant
Adjudant


Messages : 448
Date d'inscription : 23/01/2011
Localisation : sur le front oublié

MessageSujet: Re: Moto René Gillet 750 type G 1929   Mer 30 Mar 2011, 11:06

Bonjour à tous,

Bon eh bien, puisqu’il n’y a pas d’autre choix que de remettre en état cette boite
Il faut bien démarrer par quelque chose, et pour cela il vaut mieux réfléchir un peu, par quoi commencer,
Eh bien, la logique veut que ce soit les axes de la boite, car ce sont eux qui vont me donner l’alignement des carters qui me font défaut actuellement et qui devront être recoulés et usinés.
Mais pour cela j’ai besoin de savoir, au mm près, mes sorties d’axes, donc le mieux c’est que tout soit en place avant de mettre la partie qui devra être ressoudée sur le carter existant.

Voici l’axe primaire, sectionné en son extrémité, qui devra être refait dans sa totalité, une réparation étant impossible compte tenu de la contrainte mécanique que celui –ci devra supporter, c'est-à-dire tout l’effort du lanceur, lors de la mise en route de la machine.
.
Et voici le nouvel axe, réalisé sur un centre d’usinage, celui–ci étant trop compliqué pour que je le fasse moi-même, mes talents de tourneur étant limités. Car pour cette réalisation scratch
study en effet, beaucoup de facteurs sont à prendre en compte, à commencer par la dureté du métal à employer, ensuite les cônissitées à réaliser en partant d’un carré, puis ensuite un filetage à pas fin à droite, puis un deuxième filetage à pas fin à gauche, puis encore fraiser une patte d’araignée pour assurer le graissage des paliers des pignons. Enfin voila mon axe fait
Reste à savoir si ça colle.

Voici mon axe avec ses deux pièces qui lui sont solidaires, l’une étant la roue dentée du lanceur
(Le clic) et l’autre la partie entraîneur de l’embrayage.
Reste à tout mettre dans la boite et vérifier si les pignons coulissent bien sur l’axe carré, car il est vrai que ce montage est une solution pour le moins marginale. je pense que cette solution à l'origine a été utilisée pour réduire le coup d’usinage des pignons,
Voici donc encore une étape, et un problème de résolu,
Je vais garder les autres pour les jours à venir, car il en reste encore pas mal.
A suivre
Cordialement à tous,
noel


Dernière édition par noel le Mer 30 Mar 2011, 13:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ricous06
Soldat de 2e Classe
Soldat de 2e Classe


Messages : 77
Date d'inscription : 18/05/2010

MessageSujet: Re: Moto René Gillet 750 type G 1929   Mer 30 Mar 2011, 11:56

affraid affraid affraid affraid affraid affraid affraid affraid affraid
je reste sans voix devant tout ce travail de rénovation!
des pièces refabriquées à l'identique et de manière unique! What a Face

vous allez bientôt relancer une chaine de fabrication de cette moto!!
Revenir en haut Aller en bas
Lamiral
colonel
colonel


Messages : 5763
Date d'inscription : 06/06/2010
Age : 34
Localisation : Cherbourg - Manche (50) - Basse Normandie

MessageSujet: Re: Moto René Gillet 750 type G 1929   Mer 30 Mar 2011, 18:12

ricous06 a écrit:
je reste sans voix devant tout ce travail de rénovation

+1, je n'aurais jamais pu faire tout ca ou alors en 10 ans !

_________________
Matthieu

"l'Armée de Cherbourg ne s'est pas rendue. Elle a cessé la résistance quand elle est devenue inutile" CV Pérot pour le Général Goudouneix.
Revenir en haut Aller en bas
Penn Ar Bed
Soldat de 2e Classe
Soldat de 2e Classe


Messages : 32
Date d'inscription : 14/02/2011
Age : 26
Localisation : BREST - Bro Gozh Ma Zadoù

MessageSujet: Re: Moto René Gillet 750 type G 1929   Mer 30 Mar 2011, 19:43

Je prend le train en route mais je crois que tout a déjà été dit !!!

Superbe histoire et superbe travail !!!

Bravo !

Vivement la suite. cheers
Revenir en haut Aller en bas
noel
Adjudant
Adjudant


Messages : 448
Date d'inscription : 23/01/2011
Localisation : sur le front oublié

MessageSujet: Re: Moto René Gillet 750 type G 1929   Mer 30 Mar 2011, 20:46

re,
ne soyez pas trop pressés, il reste encore pas mal d'étapes à parcourir
avant la mise en route, quant au travail . tout travail peut et doit être non une corvée
désagréable, mais avant tout une volonté de faire, d'apprendre pour réussir ce dont
on a décidé de réaliser, et ce, quelques soient les problèmes que nous devons affronter
pour arriver au but que l'on s'est fixé.
parfois c'est l'échec, et bien il suffit de tirer les leçons de cet échec pour réussir
je ne sais plus quel grand homme disait que l'on apprend parfois plus dans une défaite, que dans une victoire .
à très bientot
noel
Revenir en haut Aller en bas
meuse155
Capitaine
Capitaine


Messages : 1409
Date d'inscription : 28/06/2009
Age : 64
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Moto René Gillet 750 type G 1929   Mer 30 Mar 2011, 23:26

Soir à tous, soir Noël

Le "Mec " qui a dit qu'il apprenait plus d'une défaite que d'une victoire, je peux t'en citer une palanquée en 40 ( Maxime Weygan, Paul Gamelin, Charles Huntzinguer)

Non je plaisante, mais ces officiers "supérieurs" enfermés dans leurs certitudes de détenir "La vérité" ont conduit l'armée Française à une cuisante défaite, alors que quelques années avant ils étaient de brillants officiers, ils n'ont pas su laisser la main à d'autres plus jeunes, mais plus "dans le coup" (De Gaulle, De Lattre de Tassigny, De Hautecloque, Juin)

Bon ces digressions nous éloignent de la René Gillet et sa boite de vitesse

Moi en "vieux connaisseur" (vieux au propre comme au figuré!), j'admire le tournage et l'usinage de l'axe primaire

Oui il y a encore (pour combien de temps?) des gens capables de refaire à l'idetique des usinages complexes
Comment as tu déterminer la dureté de l'acier, cela avait été un problème pour les guides soupapes en bronze de ma première BM (tournés en douce dans l'usine Tomshon CSF de Malakoff) pas loin d'où était l'usine RATIER qui fabriquait des motos puis des casseroles

Les Ratier dérivaient des BMW et ont équipé Gendarmerie et CRS après guerre

Pour les D'jeunes allez voir sur Google, cette "BM française d'après guerre" toute une époque !!!

Bon alors on va attendre la suite qui promet d'être à la hauteur de ce "super feuilleton" qui nous tient tous en haleine

Heureusemment que Noël nous a rejoint parce que sinon nous n'aurions rien connu de ces rénovations
Comme quoi il n'y a pas de hasard , c'est un signe


Et une grande leçon pour nous tous (moi y compris)

Dès que je trouve une épave de moto militaire 40

Je commencerais par réfléchir aux moyens de l'emmener chez ....Noël !!!!! Laughing Laughing

Amitiés

Patrice

Revenir en haut Aller en bas
Penn Ar Bed
Soldat de 2e Classe
Soldat de 2e Classe


Messages : 32
Date d'inscription : 14/02/2011
Age : 26
Localisation : BREST - Bro Gozh Ma Zadoù

MessageSujet: Re: Moto René Gillet 750 type G 1929   Mer 30 Mar 2011, 23:39

meuse155 a écrit:
tournés en douce dans l'usine Thomson CSF

Ah ça je connais... Laughing même si depuis on a changé de nom... Laughing

lol!
Revenir en haut Aller en bas
meuse155
Capitaine
Capitaine


Messages : 1409
Date d'inscription : 28/06/2009
Age : 64
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Moto René Gillet 750 type G 1929   Mer 30 Mar 2011, 23:46

Pour notre ami Breton

Ah si tu savais tout ce qu'on a pu faire, une noix cassée pour un fusil mod 177è achété par mon Grand Père, remise en état d'un canon de fusil gras, pièces de motos en tout genre, pièces de révolver 1871 et 1873, j'en passe et des meilleures !!

Amitiés

Patrice
Revenir en haut Aller en bas
bunkerhill
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel


Messages : 1196
Date d'inscription : 09/05/2010
Age : 43
Localisation : Dans sa cloche GFM avec son FM!

MessageSujet: Re: Moto René Gillet 750 type G 1929   Mer 30 Mar 2011, 23:50

Avis aux administrateurs, serait il possible de créer une rubrique plus appropriée aux véhicules à roue, chenilles, motos, moteurs?
Je pense que d'autres membres du forum pourraient nous faire partager les photos, documents à ce sujet et bien sûr les épisodes des sagas de Noël.
Revenir en haut Aller en bas
Penn Ar Bed
Soldat de 2e Classe
Soldat de 2e Classe


Messages : 32
Date d'inscription : 14/02/2011
Age : 26
Localisation : BREST - Bro Gozh Ma Zadoù

MessageSujet: Re: Moto René Gillet 750 type G 1929   Jeu 31 Mar 2011, 00:21

meuse155 a écrit:
Pour notre ami Breton

Ah si tu savais tout ce qu'on a pu faire, une noix cassée pour un fusil mod 177è achété par mon Grand Père, remise en état d'un canon de fusil gras, pièces de motos en tout genre, pièces de révolver 1871 et 1873, j'en passe et des meilleures !!

Amitiés

Patrice

lol!

Revenir en haut Aller en bas
Loïc
Administrateur
Administrateur


Messages : 2975
Date d'inscription : 14/04/2009
Age : 22
Localisation : Moselle

MessageSujet: Re: Moto René Gillet 750 type G 1929   Jeu 31 Mar 2011, 07:01

bunkerhill a écrit:
Avis aux administrateurs, serait il possible de créer une rubrique plus appropriée aux véhicules à roue, chenilles, motos, moteurs?
Je pense que d'autres membres du forum pourraient nous faire partager les photos, documents à ce sujet et bien sûr les épisodes des sagas de Noël.

Oui, je fais ça dans la semaine Wink
Revenir en haut Aller en bas
noel
Adjudant
Adjudant


Messages : 448
Date d'inscription : 23/01/2011
Localisation : sur le front oublié

MessageSujet: Re: Moto René Gillet 750 type G 1929   Jeu 31 Mar 2011, 16:08

Bonjour à tous,
En effet, je pense que cette rubrique fait défaut sur ce forum, car il est vrai que lorsque j’ai voulu poster pour mes véhicules, je ne savais pas vraiment où les mettre, une rubrique où tout ce qui roule de cette époque serait regroupé serait souhaitable, des vélos aux chars d’assaut, en passant par les motos les restaurations, les photos d’époque etc etc .

Pour l’instant moi je vais continuer avec tous mes morceaux de ferraille
eh bien toujours de la casse, décidément je me demande s’il y avait plus de pièces
en bon état que de pièces cassées devant être réparées,
Bon , encore une où je dois refaire un axe que je vais devoir souder parfaitement en ligne, le morceau d’axe étant réalisé au tour, et un fraisage pour le clavetage de la pédale de kick, ne nécessite pas de complication particulière.
Par contre le tour à métaux, va me servir pour l’alignement.

Voici ma section de lanceur, cassé au niveau de l’axe de sortie, il me faudra calculer
une longueur d’axe plus longue, que je mettrai à ma cote, lorsque tous mes carters
seront en place,

voilà comment être parfaitement aligné, pour souder l’axe en position
en se servant d’un côté : l’axe dans le mandrin et de l’autre côté l’axe tenu par la contre pointe
Après vérification bien sûr que cela tourne rond, il ne reste plus qu’à envoyer la soudure
Et encore un problème de résolu,….
Allez encore un peu de patience avant la fin
A suivre , bien cordialement à tous
noel
Revenir en haut Aller en bas
paysan
Soldat de 1ère classe
Soldat de 1ère classe


Messages : 117
Date d'inscription : 25/02/2011

MessageSujet: Re: Moto René Gillet 750 type G 1929   Jeu 31 Mar 2011, 20:17

Et bien il n'y a pas à dire, rien ne remplacera jamais l'expérience! Very Happy
Un sacré morceau de bravoure que cette restauration, dès que je vois qu'il y a du nouveau sur ce post je me précipite pour voir la suite des aventures de cet artiste de la mécanique qu'est l'ami Noel!

Mais au fait combien de temps passé sur cette machine depuis le début de ce projet fou ?


vivement la suite et bon courage!
Revenir en haut Aller en bas
noel
Adjudant
Adjudant


Messages : 448
Date d'inscription : 23/01/2011
Localisation : sur le front oublié

MessageSujet: Re: Moto René Gillet 750 type G 1929   Jeu 31 Mar 2011, 21:34

re,
tout d'abord pour répondre à notre ami Patrice, à sa question comment déterminer
la dureté de l'acier scratch
élémentaire mon cher wattson, dirait un célèbre personnage anglais,
en fait il suffit de posséder un appareil de mesure, là , en l'occurrence un duromètre
Rockwell, qui mesure la dureté par impact sur la pièce à refaire qui sert de référence .
maintenant pour répondre à Paysan,
entre récupérer les pièces et la première mise en route, exactement 2,5 ans ont
été nécessaires , sachant que je n'étais pas en permanence dessus, et que la moitié de la journée était consacrée au boulot, mais que 3 fois 8 font 24, donc 8h au boulot, Basketball 8 heures au dodo, Sleep reste 8 heures qui seront (pas toujours heureusement) consacrées à la reconstruction de l'engin, et comme dit le proverbe " qui connait le prix du temps, en a toujours assez"
il est vrai que l'hiver est plus propice à passer son temps à l'atelier que lorsqu'il fait sunny grand beau, quand d'autres occupations comme les reconstitutions, ou les expos prennent également pas mal de temps.
à très bientot car il reste du chemin à parcourir.
noel


Dernière édition par noel le Mar 05 Avr 2011, 07:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Moto René Gillet 750 type G 1929   Aujourd'hui à 21:26

Revenir en haut Aller en bas
 
Moto René Gillet 750 type G 1929
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» 1916 - "J'ai failli l'avoir !" - Morane Saulnier type N + Moto Douglas - HOBBY BOSS + TOMMY'S WAR - 1/32
» Type 42 Class destroyer
» Lit de type "pop-up"
» Une vidéo sur les sous-marin classique type Daphné
» Les frégates du type Floréal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Militaria1940 :: Seconde guerre mondiale :: Véhicules français-
Sauter vers: