Militaria1940
Bienvenue sur le forum Militaria1940, consacré au Militaria Français de 1940 !
Avant tout message, pensez à vous présenter dans la partie "Présentez-vous" !
Militaria1940
Bienvenue sur le forum Militaria1940, consacré au Militaria Français de 1940 !
Avant tout message, pensez à vous présenter dans la partie "Présentez-vous" !

Militaria1940

Forum consacré à l'uniformologie et l'Histoire de l'armée Française de 1939/40
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Mangas Kazé : 2 achetés = 1 manga offert
Voir le deal

 

 Aide sur le parcours d'un soldat 18ème Génie radio, service, campagne 1939-1940

Aller en bas 
AuteurMessage
nroudier
Soldat de 2e Classe
Soldat de 2e Classe



Messages : 2
Date d'inscription : 15/08/2022

Aide sur le parcours d'un soldat 18ème Génie radio, service, campagne 1939-1940 Empty
MessageSujet: Aide sur le parcours d'un soldat 18ème Génie radio, service, campagne 1939-1940   Aide sur le parcours d'un soldat 18ème Génie radio, service, campagne 1939-1940 I_icon_minitimeLun 15 Aoû 2022, 15:43

Bonjour,

Je cherche à éclaircir certains points du parcours de mon grand-père Roland Petit pendant la compagne 1939-1940, mais aussi pendant son service militaire en 1938.
Voici déjà un condensé de ce que je sais, et je listerai mes questions ensuite (pardon pour la longueur, j’ai voulu être exhaustif, j’ai déjà récupéré beaucoup de documents dans les différentes services , plus ceux de mon grand-père, plus des entretiens avant sa mort)

- Ancien élève diplômé de l’école centrale de TSF rue de la Lune (radio et télévision) en 1936, il revient faire des cours du soir de Lecture au son du 23 mai au 23 juin 1938 (au moins) car il espère être versé dans les transmissions.
- Affecté et incorporé le 2 septembre 1938, comptant au 1er septembre 1938, pour le service militaire au Fort Saint-Julien-lès-Metz au 18ème Génie, 4ème bataillon, 11ème ??, 2ème brigade télégraphique, 14ème compagnie (capitaine Jaeger)
- 20 septembre 1938 : 1ère alerte : ceux qui ont le permis (pas lui) partent sur des positions vers la Belgique
- EOR demandés mais raté
- Peloton des caporaux à la caserne Bellecroix à Metz
- vers le 17 avril, ceux qui sont partis vers la Belgique reviennent en compagnie.
- 9 août : demande à partir en fortif ? (204 R ?)
- 28-29 août 1939 : départ pour l’observatoire du Bois du Four (152ème RAF, 23ème batterie, T4 SP203) où il est affecté 3 mois
- vers le 15 novembre 1939 : rappel à la 204R -52ème DI à Maintbottel Cités, Mercy-le-Bas, puis Maintbottel) pour l’entretien et le dépannage du secteur fortifié, SP 203, dépendance de la 142/82
- 13 mars 1940 : départ de la 204R, lui reste avec 2 autres : 142/82 (204R je crois dissoute en mars 1940 devient 142/81 et 142/82
- 16 mai : retrouve les radios à Xivry-Circourt
- 17 mai : Alerte
- Juin ?? : dernier voyage dans la zone, départ à 13h, avions allemands, mitrailleuses vers Briey.
Départ en compagnie de l’état major pour le Sud
20-21 juin : Bois de Goviller capture (2-3 jours sur place avant)
21-22 juin : Marche vers Nancy, camp du Champ-le-Bœuf
22 juin : caserne Molitor
25 juin : Champ le boeuf
9 juillet : Caserne Thiry à Nancy : 15 jours
24 juillet : départ pour l’Allemagne.
QUESTIONS
1. Il a participé au conseil de révision (recensé de la Classe 1938 n°539 apte au service par le conseil de révision, Seine 1er bureau matricule 38 751 04716, avant son service. Il habitait Noisy-le-Sec) Peut-on avoir une idée de combien de temps avant cela a eu lieu ? Je n’ai pas pu trouver de trace de date, de lieu et encore moins de photo, juste une copie du registre avec son nom.

2. Son matricule au corps était 15472. Quand était-il attribué ? Au conseil de révision ? A l’arrivée au service militaire ? Quelle différence avec l'autre matricule plus haut ?

3. Je n’arrive pas à comprendre comment se faisait son affectation dans les radios, tout d’abord dans le 18ème Génie à la 14ème Cie : a priori au hasard car il n’y avait pas de 3 jours à l’époque, le conseil de révision était juste une formalité. Au service ? Les premiers jours ? Pourtant il avait fait une préparation lecture au son qui devait servir : piston mais quand ?

4. Même question pour les EOR et le Peloton des caporaux. Quand ce faisait la demande ? A l’arrivée au service ? Et quand l’obtenait-on ? immédiatement ou plus tard ?A-t-il eu le Peloton par défaut après avoir raté les EOR ?

5. Quelle était la durée normale des EOR d’une part, et le Peloton des Caporaux d’autre part (lui a été interrompu par la guerre)

5. L’affectation à la 204 R (entretien du matériel radio de la ligne Maginot, SF de la Crusnes) alors qu'il est en poste en observatoire était-elle logique ? (il a été relayé par un autre radio.)

6. A quoi correspondent précisément les 2 alertes (20 septembre 1938) et 17 mai 1940 ?

7. A votre avais, est-il possible de demander au SHD de Vincennes à consulter les journaux de marche de sa 14ème compagnie (pendant son service, temps de paix), puis de l’Observatoire du Bois du Four (152ème RAF, 23ème batterie, T4 SP203) où il était en poste du 29 aout 1939 à mi-novembre 1940 (guerre) et enfin 204 R, puis 142/82 jusquà la capture ?

Merci pour tout !
Revenir en haut Aller en bas
 
Aide sur le parcours d'un soldat 18ème Génie radio, service, campagne 1939-1940
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Soldat du 18ème Génie à Metz, puis 204 R ->142/82
» campagne de France, soldat britannique en tenue de service dress
» recherche le parcours militaire de mon père campagne 39-40
» Le 14e Zouaves Dans la Campagne de 1939-1940
» Les insignes du Génie en 1939-1940

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Militaria1940 :: campagne de France :: Histoire : La campagne de France 1939/40 / History : The Campaign of 1939/40 :: vos recherches sur la campagne de France-
Sauter vers: