Militaria1940
Bienvenue sur le forum Militaria1940, consacré au Militaria Français de 1940 !
Avant tout message, pensez à vous présenter dans la partie "Présentez-vous" !

Militaria1940

Forum consacré à l'uniformologie et l'Histoire de l'armée Française de 1939/40
 
AccueilGalerieS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Fort de Roppe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Franchou34
Soldat de 2e Classe
Soldat de 2e Classe


Messages : 46
Date d'inscription : 15/11/2011
Age : 52
Localisation : Languedoc

MessageSujet: Fort de Roppe   Dim 04 Déc 2011, 16:07

Je viens de recevoir de la Croix Rouge Internationale une attestation concernant mon grand père et j'ai appris qu'il a été fait prisonnier le 21 juin1940 au fort de Roppe. J'ai vu que ce fort était sur le territoire de Belfort mais quelqu'un peut-il m'en dire plus ? Y a t'il eu des combats dans ce secteur, quelles troupes allemandes étaient engagées.... Mon grandpère était soldat de 2ème classe au 3ème BCP 2ème demi brigade. Il semble qu'il soit également passé par l'oflag IVB/Z (je croyais que les oflags étaient pour les officiers).
Merci pour les renseignements que vous pourriez me fournir. Very Happy

PS : son matricule de prisonnier était 2116 Oflag IVB/Z
Revenir en haut Aller en bas
TURPINITE
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant
avatar

Messages : 467
Date d'inscription : 12/08/2009
Age : 51
Localisation : Chicago (Illinois)

MessageSujet: Re: Fort de Roppe   Dim 04 Déc 2011, 17:38

Bonjour Franchou,

le fort de Roppe appartient au système polygonal du Général Séré de Rivières.

il fut construit de 1875 à 1877, puis modernisé pour recevoir béton spécila et béton armé, cuirassements et casemate de Bourges.

Pour en savoir un peu plus, voici déjà des liens :

http://www.fortiff.be/iff/index.php?page=r85

http://fr.wikipedia.org/wiki/Fort_de_Roppe

http://www.fortiffsere.fr/belfort/index_fichiers/Page18153.htm

C'est le capitaine Poulin qui commande le fort depuis le 15 mai 1940.

Le voici lors de la capitulation du fort :



Le capitaine Poulin est le barbu.

Le fort se rendra le 21 juin 1940 à 8h00.

C'est la 239ème ID et notamment l'IR 444 qui se trouve dans le secteur.

Le fort ouvrira le feu à plusieurs reprises.

Je te conseille de te procurer le livre du regretté Roger Bruges intitulé :

Les combattants du 18 juin, l'amrée broyée - tome 3.

Ce livre relate les combats du fort de Roppe.

Je te mets des liens où tu pourras l'acheter ou te le faire offrir (Noël.....) :

http://cgi.ebay.fr/LES-COMBATTANTS-DU-18-JUIN-T-3-LARMEE-BROYEE-BRUGE-ROGER-Neuf-Livre-/140632157119?pt=FR_GW_Livres_BD_Revues_Livres&hash=item20be546bbf

Amicalement

Florian

Revenir en haut Aller en bas
http://www.cahieralbi.fr
Franchou34
Soldat de 2e Classe
Soldat de 2e Classe


Messages : 46
Date d'inscription : 15/11/2011
Age : 52
Localisation : Languedoc

MessageSujet: Re: Fort de Roppe   Dim 04 Déc 2011, 20:09

TURPINITE a écrit:
Bonjour Franchou,

le fort de Roppe appartient au système polygonal du Général Séré de Rivières.

il fut construit de 1875 à 1877, puis modernisé pour recevoir béton spécila et béton armé, cuirassements et casemate de Bourges.

Pour en savoir un peu plus, voici déjà des liens :

http://www.fortiff.be/iff/index.php?page=r85

http://fr.wikipedia.org/wiki/Fort_de_Roppe

http://www.fortiffsere.fr/belfort/index_fichiers/Page18153.htm

C'est le capitaine Poulin qui commande le fort depuis le 15 mai 1940.

Le voici lors de la capitulation du fort :



Le capitaine Poulin est le barbu.

Le fort se rendra le 21 juin 1940 à 8h00.

C'est la 239ème ID et notamment l'IR 444 qui se trouve dans le secteur.

Le fort ouvrira le feu à plusieurs reprises.

Je te conseille de te procurer le livre du regretté Roger Bruges intitulé :

Les combattants du 18 juin, l'amrée broyée - tome 3.

Ce livre relate les combats du fort de Roppe.

Je te mets des liens où tu pourras l'acheter ou te le faire offrir (Noël.....) :

http://cgi.ebay.fr/LES-COMBATTANTS-DU-18-JUIN-T-3-LARMEE-BROYEE-BRUGE-ROGER-Neuf-Livre-/140632157119?pt=FR_GW_Livres_BD_Revues_Livres&hash=item20be546bbf

Amicalement

Florian


Florian,

Merci beaucoup pour ces renseignements. La photo me touche beaucoup, je peux mettre des visages d'hommes sur une histoire. Je vais tacher de me procurer le livre que tu me conseilles.
Encore merci.

Françoise
Revenir en haut Aller en bas
TURPINITE
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant
avatar

Messages : 467
Date d'inscription : 12/08/2009
Age : 51
Localisation : Chicago (Illinois)

MessageSujet: Re: Fort de Roppe   Dim 04 Déc 2011, 23:28

Bonsoir Françoise, bonsoir à tous,

Si besoin d'infos ou de photos du fort de Roppe, contacte moi par mail, je pourrai t'en envoyer.

Oui la photo est remplie d'émotion, elle est tirée du livre.

Au fond, on voit l'Oberst Baïer, chef d'état-major du 39ème Korps.

En partant de la gauche, on voit sur la photo :

Capitaine Balent (3ème bataillon de Chasseurs Pyrénéens - défense extérieure du fort de Roppe).

Chef d'escadron Haack (197ème Régiment d'Artillerie Lourde - fort de Roppe - adjoint du capitaine Poulin).

Capitaine Poulin (159ème Régiment d'Artillerie à Pied - Commandant du fort de Roppe).

Lieutenant Flotterer (159ème R.A.P. - fort de Roppe - interprête du Capitaine poulin).

Amicalement

Florian
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cahieralbi.fr
Franchou34
Soldat de 2e Classe
Soldat de 2e Classe


Messages : 46
Date d'inscription : 15/11/2011
Age : 52
Localisation : Languedoc

MessageSujet: Re: Fort de Roppe   Lun 05 Déc 2011, 19:34

TURPINITE a écrit:
Bonsoir Françoise, bonsoir à tous,

Si besoin d'infos ou de photos du fort de Roppe, contacte moi par mail, je pourrai t'en envoyer.

Oui la photo est remplie d'émotion, elle est tirée du livre.

Au fond, on voit l'Oberst Baïer, chef d'état-major du 39ème Korps.

En partant de la gauche, on voit sur la photo :

Capitaine Balent (3ème bataillon de Chasseurs Pyrénéens - défense extérieure du fort de Roppe).

Chef d'escadron Haack (197ème Régiment d'Artillerie Lourde - fort de Roppe - adjoint du capitaine Poulin).

Capitaine Poulin (159ème Régiment d'Artillerie à Pied - Commandant du fort de Roppe).

Lieutenant Flotterer (159ème R.A.P. - fort de Roppe - interprête du Capitaine poulin).

Amicalement

Florian


Florian,

Merci beaucoup pour ton aide. je vais tenter de t'envoyer un mail (je ne maitrise pas encore tout sur le site !).
Mon grand père était au 3ème BCP... C'est donc un régiment de chasseurs pyrénéens (c'est ce que me disais mon père). Mercredi j'irai à Sauramps pour le bouquin, j'ai vu sur internet qu'il y est disponible.

Françoise
Revenir en haut Aller en bas
TURPINITE
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant
avatar

Messages : 467
Date d'inscription : 12/08/2009
Age : 51
Localisation : Chicago (Illinois)

MessageSujet: Re: Fort de Roppe   Lun 05 Déc 2011, 20:12

Bonsoir,

Attention lorsque tu parles de régiment pour les chasseurs......

Il s'agit de bataillon et non pas de régiment.

Pour le bataillon du 3ème, il ne faut pas mentionner 3ème B.C.P., car tu fais dans ce cas là référence au bataillon de chasseurs à pied.

Il faut que tu utilises le terme exact ou le monogramme B.C.pyr.

Amicalement

Florian
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cahieralbi.fr
Franchou34
Soldat de 2e Classe
Soldat de 2e Classe


Messages : 46
Date d'inscription : 15/11/2011
Age : 52
Localisation : Languedoc

MessageSujet: Re: Fort de Roppe   Lun 05 Déc 2011, 20:23

TURPINITE a écrit:
Bonsoir,

Attention lorsque tu parles de régiment pour les chasseurs......

Il s'agit de bataillon et non pas de régiment.

Pour le bataillon du 3ème, il ne faut pas mentionner 3ème B.C.P., car tu fais dans ce cas là référence au bataillon de chasseurs à pied.

Il faut que tu utilises le terme exact ou le monogramme B.C.pyr.

Amicalement

Florian

En fait, je suis un peu perdue !! Mon père me dit toujours que son père était un chasseur pyrénéen (J'ai une photo de lui datant de 1933 à Montlouis). Sur l'avis officiel de décès qui date du 21 janvier 1946, il est mentionné "2ème classe 3ème bataillon chasseur" et sur l'attestation que je viens de recevoir de la Croix rouge Internationale, je vois "soldat 2ème classe 3ème BCP" date et lieu de capture : 21.06.1940, fort de Roppe". Qu'en est-il ? Je ne comprends plus rien !!!
Revenir en haut Aller en bas
TURPINITE
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant
avatar

Messages : 467
Date d'inscription : 12/08/2009
Age : 51
Localisation : Chicago (Illinois)

MessageSujet: Re: Fort de Roppe   Lun 05 Déc 2011, 20:35

Bonsoir Franchou,

Pas d'inquiètude, c'est bien le B.C.pyr.

Les transcriptions militaires ne sont pas toujours très "pointilleuse".....

D'ailleurs ton papa t'a bien confirmé qu'il était au B.C.pyr.

Et comme tu as pu le voir sur la photo, il y a l'officier qui commande le détachement du 3ème B.C.pyr.

Les éléments du 3ème B.C.pyr était sur Roppe à ce moment là, voilà pourquoi ton grand-père fut fait prisonnier à Roppe.

Lorsque je relis ton 1er message, peux tu m'envoyer par mail, le nom et le prénom de ton grand-père, car s'il était 2ème classe, j'ai dû mal à croire qu'il ait été dans un oflag, car effectivement, ce sont des camps d'officiers, il aurait dû être dans un stalag.

Mais bon peut-être a t'il été placé dans un oflag pour les corvées à effectuer....

Amicalement

Florian

Revenir en haut Aller en bas
http://www.cahieralbi.fr
Fort Ney
Soldat de 2e Classe
Soldat de 2e Classe
avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 13/12/2011
Age : 41
Localisation : Au pied du Fort ney

MessageSujet: Re: Fort de Roppe   Mer 14 Déc 2011, 08:45

Bonjour Franchou,

mon grand-oncle René Courbot était également au Fort Ney, mais dans la batterie du 159ème Régiment d'Artillerie de Position, prisonnier également à la rédition de l'ouvrage le 21 juin 1940.

Il a peut-être tapé le carton avec ton grand-père un soir lol!

Revenir en haut Aller en bas
http://www.eric-collections.com
Franchou34
Soldat de 2e Classe
Soldat de 2e Classe


Messages : 46
Date d'inscription : 15/11/2011
Age : 52
Localisation : Languedoc

MessageSujet: Re: Fort de Roppe   Mer 14 Déc 2011, 09:17

Fort Ney a écrit:
Bonjour Franchou,

mon grand-oncle René Courbot était également au Fort Ney, mais dans la batterie du 159ème Régiment d'Artillerie de Position, prisonnier également à la rédition de l'ouvrage le 21 juin 1940.

Il a peut-être tapé le carton avec ton grand-père un soir lol!



Peut être, en effet, ont-ils eu l'occasion de se connaitre !!! Le fort de Roppe et le Fort Ney sont, je suppose à proximité l'un de l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
TURPINITE
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant
avatar

Messages : 467
Date d'inscription : 12/08/2009
Age : 51
Localisation : Chicago (Illinois)

MessageSujet: Re: Fort de Roppe   Mer 14 Déc 2011, 10:10

Bonjour à tous,

Le fort Ney et le fort de Roppe sont un seul et même fort.

Le nom de "Ney" lui fut donné par un décret présidentiel proposé par le Général Boulanger portant sur le changement des noms des forts et batteries.

Ce décret n'a tenu que quelques mois et ces appellations ne devraient pas être employées, semant la confusion parmi les néophytes.

Pour preuve, voir la question du message ci-dessus....

Elles doivent être conservées dans un but historique uniquement.

Il faut savoir qu'un fort de la place de Strasbourg porte aussi le nom de fort Ney.

Ce décret dont l'application date du 13 mars 1887 fut abrogé le 13 octobre 1887.

Le Ministre de la guerre, le Général Ferron ayant supprimé ce décret pour la seule raison que des tensions existaient entre les deux hommes.

Après 1887, aucun ouvrage ne furent rebaptisésn seules les casernes le furent.

Après la 1ère guerre mondiale, lorsque l'on récupérera les forts des places de Strasbourg, Metz et Thionville, ouvrages qui sont allemands, ils reçurent des noms de baptême français, c'est comme cela que :

Le fort Fransecki à Strasbourg deviendra en 1918 le fort Ney.

C'est dommage, car à Belfort, pratiquement tous les forts ouverts au public utilisent leur nom Boulanger et lorsqu'il faut trouver le fort sur une carte........

D'ailleurs le texte abrogeant le décret Boulanger précise que les ouvrages garderont le nom qu'ils auront reçu, mais que dans tous les cas, officiellement, on utilisera le nom qu'il avait avant.

Je vous mets ci-dessous les extraits de ces fameuses journées de 1886/1887 :

25 mars 1886
Note n° 5285 du 25 mars. 4ème direction. 2ème bureau. 2ème section.

Le ministre de la guerre Boulanger aux généraux commandant les régions militaires

Mon attention a été appelée sur les inconvénients qui peuvent résulter, en temps de mobilisation, des appellations vagues et quelquefois même contraire aux usages des localités sous lesquelles certains forts ou casernes sont désignés dans les documents officiels.
Afin de permettre d'apprécier ces inconvénients dans chaque cas particulier et d'y obvier partout où cela sera utile, je vous prie de vouloir bien faire dresser, dans chacune des places de votre région, un état de tous les établissements militaires conforme au modèle ci-dessous;
A la suite de cet état, on mentionnera, en aussi grand nombre que possible, les noms parmi lesquels il conviendrait de choisir pour remplacer, en cas de besoin, les anciennes dénominations : noms d'hommes de guerre originaires de la place ou s'y étant illustrés, noms de faits d'armes ayant eu lieu dans les environs, etc.
Je vous serai obligé de me faire parvenir le dit état, pour le 15 avril prochain.

21 janvier 1887
Décret présidentiel pour les nouvelles dénominations des forts, batteries et casernes sur proposition du ministre de la guerre, M. le général Boulanger.

Le nouveau nom de chaque établissement doit être inscrit sur une plaque de marbre, qui sera fixée aux maçonneries de l'entrée principale. Cette plaque portera entre parenthèse, au-dessous du nouveau nom de l'établissement, l'ancienne désignation qui lui a été donnée jusqu'ici par le recrutement sur les livrets des réservistes et des territoriaux.

13 mars 1887
Application du décret présidentiel du 21 janvier 1887.

13 octobre 1887
Lettre n° 14980 bis de M. le ministre de la guerre, M. le général Ferron, abrogeant le décret présidentiel du 21 janvier.

J'ai l'honneur de vous faire connaître que par modification aux dispositions adoptées par mon prédécesseur, j'ai décidé que les forts et ouvrages de fortification garderaient en sus des appellations qui leur ont été récemment attribués, celles qui possédaient précédemment et qu'ils tiraient de leur situation géographique ou topographique; ces dernières devront même seules être usitées dans le service et employées dans les documents officiels. Toutefois, les dénominations récentes continueront à figurer sur les portes des forts et ouvrages, ainsi que sur les plans et cartes où elles sont déjà inscrites; mais sur ces derniers documents, il conviendra de les faire accompagner de l'ancienne dénomination des ouvrages.
Ce décret n'a eu cours que du 21 janvier 1887 au 13 octobre 1887, soit 8 mois et 13 jours. Ces noms "Boulanger", en dehors des casernes, ne doivent pas être utilisés, simplement cités pour information.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cahieralbi.fr
Franchou34
Soldat de 2e Classe
Soldat de 2e Classe


Messages : 46
Date d'inscription : 15/11/2011
Age : 52
Localisation : Languedoc

MessageSujet: Re: Fort de Roppe   Mer 14 Déc 2011, 10:20

TURPINITE a écrit:
Bonjour à tous,

Le fort Ney et le fort de Roppe sont un seul et même fort.

Le nom de "Ney" lui fut donné par un décret présidentiel proposé par le Général Boulanger portant sur le changement des noms des forts et batteries.

Ce décret n'a tenu que quelques mois et ces appellations ne devraient pas être employées, semant la confusion parmi les néophytes.

Pour preuve, voir la question du message ci-dessus....

Elles doivent être conservées dans un but historique uniquement.

Il faut savoir qu'un fort de la place de Strasbourg porte aussi le nom de fort Ney.

Ce décret dont l'application date du 13 mars 1887 fut abrogé le 13 octobre 1887.

Le Ministre de la guerre, le Général Ferron ayant supprimé ce décret pour la seule raison que des tensions existaient entre les deux hommes.

C'est dommage, car à Belfort, pratiquement tous les forts ouverts au public utilisent leur nom Boulanger et lorsqu'il faut trouver le fort sur une carte........

D'ailleurs le texte abrogeant le décret Boulanger précise que les ouvrages garderont le nom qu'ils auront reçu, mais que dans tous les cas, officiellement, on utilisera le nom qu'il avait avant.

Je vous mets ci-dessous les extraits de ces fameuses journées de 1886/1887 :

25 mars 1886
Note n° 5285 du 25 mars. 4ème direction. 2ème bureau. 2ème section.

Le ministre de la guerre Boulanger aux généraux commandant les régions militaires

Mon attention a été appelée sur les inconvénients qui peuvent résulter, en temps de mobilisation, des appellations vagues et quelquefois même contraire aux usages des localités sous lesquelles certains forts ou casernes sont désignés dans les documents officiels.
Afin de permettre d'apprécier ces inconvénients dans chaque cas particulier et d'y obvier partout où cela sera utile, je vous prie de vouloir bien faire dresser, dans chacune des places de votre région, un état de tous les établissements militaires conforme au modèle ci-dessous;
A la suite de cet état, on mentionnera, en aussi grand nombre que possible, les noms parmi lesquels il conviendrait de choisir pour remplacer, en cas de besoin, les anciennes dénominations : noms d'hommes de guerre originaires de la place ou s'y étant illustrés, noms de faits d'armes ayant eu lieu dans les environs, etc.
Je vous serai obligé de me faire parvenir le dit état, pour le 15 avril prochain.

21 janvier 1887
Décret présidentiel pour les nouvelles dénominations des forts, batteries et casernes sur proposition du ministre de la guerre, M. le général Boulanger.

Le nouveau nom de chaque établissement doit être inscrit sur une plaque de marbre, qui sera fixée aux maçonneries de l'entrée principale. Cette plaque portera entre parenthèse, au-dessous du nouveau nom de l'établissement, l'ancienne désignation qui lui a été donnée jusqu'ici par le recrutement sur les livrets des réservistes et des territoriaux.

13 mars 1887
Application du décret présidentiel du 21 janvier 1887.

13 octobre 1887
Lettre n° 14980 bis de M. le ministre de la guerre, M. le général Ferron, abrogeant le décret présidentiel du 21 janvier.

J'ai l'honneur de vous faire connaître que par modification aux dispositions adoptées par mon prédécesseur, j'ai décidé que les forts et ouvrages de fortification garderaient en sus des appellations qui leur ont été récemment attribués, celles qui possédaient précédemment et qu'ils tiraient de leur situation géographique ou topographique; ces dernières devront même seules être usitées dans le service et employées dans les documents officiels. Toutefois, les dénominations récentes continueront à figurer sur les portes des forts et ouvrages, ainsi que sur les plans et cartes où elles sont déjà inscrites; mais sur ces derniers documents, il conviendra de les faire accompagner de l'ancienne dénomination des ouvrages.
Ce décret n'a eu cours que du 21 janvier 1887 au 13 octobre 1887, soit 8 mois et 13 jours. Ces noms "Boulanger", en dehors des casernes, ne doivent pas être utilisés, simplement cités pour information.

Merci Florian pour ces éclaircissements ! Je comprends mieux pourquoi le grand-oncle de Fort Ney a pu "taper le carton", un soir, avec mon grand-père !!!
Revenir en haut Aller en bas
Fort Ney
Soldat de 2e Classe
Soldat de 2e Classe
avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 13/12/2011
Age : 41
Localisation : Au pied du Fort ney

MessageSujet: Re: Fort de Roppe   Mer 14 Déc 2011, 17:45

Bonsoir,

exact, comme le dis Florian c'est le même! Un tel monument mérite un nom^^

dans le Territoire-de-Belfort ont est beaucoup de descendants de soldats du 159ème RAP qui ont servit au fort, car c'est le régiment d'artillerie du Haut-Rhin. Donc de soldats du coin dont les familles sont encore là.

J'ai du coup peu d'informations sur les attributions et fonctions personnelles au fort de chacun des Pyrénéens, hormis le planning de garde aux différents postes d'observation, de télécommunications, etc... du 20 juin (veille de la rédition) que j'ai ramassé par terre dans le service d'ouvrage.

Peut-être ton grand-père figure t'il parmi les noms?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eric-collections.com
Franchou34
Soldat de 2e Classe
Soldat de 2e Classe


Messages : 46
Date d'inscription : 15/11/2011
Age : 52
Localisation : Languedoc

MessageSujet: Re: Fort de Roppe   Jeu 15 Déc 2011, 10:26

Je ne sais pas, peut être !!!
En fait, je ne sais pas grand chose sur mon grand père, il n'est jamais revenu de captivité. Je ne sais donc pas ce qu'il faisait au sein des chasseurs pyrénéens...
Revenir en haut Aller en bas
Fort Ney
Soldat de 2e Classe
Soldat de 2e Classe
avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 13/12/2011
Age : 41
Localisation : Au pied du Fort ney

MessageSujet: Re: Fort de Roppe   Jeu 15 Déc 2011, 12:19

Bonjour Franchou,

si tu me donnes son nom et prénom je pourrai te donner les infos que j'ai sur lui.
en mp si tu ne veux pas les donner publiquement.

D'autre part, les archives départementales possèdent maintenant les registres de matricule et les fiches de recrutement des soldats qui auraient plus de 80 ans.

Si tu connais le département de recrutement de ton grand-père, les archives départementales de celui-ci pourront te fournir une copie!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eric-collections.com
Franchou34
Soldat de 2e Classe
Soldat de 2e Classe


Messages : 46
Date d'inscription : 15/11/2011
Age : 52
Localisation : Languedoc

MessageSujet: Re: Fort de Roppe   Jeu 15 Déc 2011, 12:47

Fort Ney a écrit:
Bonjour Franchou,

si tu me donnes son nom et prénom je pourrai te donner les infos que j'ai sur lui.
en mp si tu ne veux pas les donner publiquement.

D'autre part, les archives départementales possèdent maintenant les registres de matricule et les fiches de recrutement des soldats qui auraient plus de 80 ans.

Si tu connais le département de recrutement de ton grand-père, les archives départementales de celui-ci pourront te fournir une copie!


Ils sont sur le message de présentation : Pierre PEYRILHE
Concernant son département de recrutement, je ne sais pas (son département d'origine ? Il n'a quitté l'Aude que pour partir à la guerre)
Revenir en haut Aller en bas
Fort Ney
Soldat de 2e Classe
Soldat de 2e Classe
avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 13/12/2011
Age : 41
Localisation : Au pied du Fort ney

MessageSujet: Re: Fort de Roppe   Jeu 15 Déc 2011, 12:56

je vais chercher pour toi aux archives départementales de l'Aude, j'ai peut-être plus l'habitude, il me faut juste sa classe ou à défaut son année de naissance.

@+
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eric-collections.com
Franchou34
Soldat de 2e Classe
Soldat de 2e Classe


Messages : 46
Date d'inscription : 15/11/2011
Age : 52
Localisation : Languedoc

MessageSujet: Re: Fort de Roppe   Jeu 15 Déc 2011, 13:13

Fort Ney a écrit:
je vais chercher pour toi aux archives départementales de l'Aude, j'ai peut-être plus l'habitude, il me faut juste sa classe ou à défaut son année de naissance.

@+

Merci pour ton aide mais je prends beaucoup de plaisir à chercher par moi même. Je suis d'un esprit plutôt curieux et aime me lancer des défis !!!

Merci tout de même, ton offre est très gentille.
Revenir en haut Aller en bas
Fort Ney
Soldat de 2e Classe
Soldat de 2e Classe
avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 13/12/2011
Age : 41
Localisation : Au pied du Fort ney

MessageSujet: Re: Fort de Roppe   Jeu 15 Déc 2011, 13:18

daccord, tu trouveras en ligne sur leur site "les registres de matricule" classés par année de recrutement (l'année de la classe donc, naissance + 20 ans).

après c'est par ordre alphabétique.

si ton grand-père est bien dedans tu leur écris gentiment et ils t'enverront une copie de son formulaire de recrutement à moins que tu ne sois pas loin, tu peux aller les voir directement!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eric-collections.com
Franchou34
Soldat de 2e Classe
Soldat de 2e Classe


Messages : 46
Date d'inscription : 15/11/2011
Age : 52
Localisation : Languedoc

MessageSujet: Re: Fort de Roppe   Jeu 15 Déc 2011, 13:23

Fort Ney a écrit:
daccord, tu trouveras en ligne sur leur site "les registres de matricule" classés par année de recrutement (l'année de la classe donc, naissance + 20 ans).

après c'est par ordre alphabétique.

si ton grand-père est bien dedans tu leur écris gentiment et ils t'enverront une copie de son formulaire de recrutement à moins que tu ne sois pas loin, tu peux aller les voir directement!

Les AD de l'Aude n'ont encore rien mis en ligne (ils sont plutôt en retard !!). Beaucoup rouspètent, mais c'est comme ça. Il faut donc se rendre sur place. Je suis dans l'Hérault et retourne fréquemment dans l'Aude chez mes parents. Je consacrerai donc une journée aux archives à Carcassonne.
Revenir en haut Aller en bas
Franchou34
Soldat de 2e Classe
Soldat de 2e Classe


Messages : 46
Date d'inscription : 15/11/2011
Age : 52
Localisation : Languedoc

MessageSujet: Re: Fort de Roppe   Lun 19 Déc 2011, 11:26

Florian,

Ca y est, j'ai reçu le livre samedi. Je l'ai attaqué dès réception. C'est très précis comme récit. Ne connaissant absolument pas la région, je suis presque obligée de lire avec une carte à côté... J'apprends beaucoup de choses qui parfois me laissent parfois très perplexe.

Bonne journée.

Françoise
Revenir en haut Aller en bas
TURPINITE
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant
avatar

Messages : 467
Date d'inscription : 12/08/2009
Age : 51
Localisation : Chicago (Illinois)

MessageSujet: Re: Fort de Roppe   Lun 19 Déc 2011, 12:12

Bonjour,

Ah impeccable, de belles heures de lecture en perspective !

Si tu veux des renseignements sur ce que tu liras, tu as mon mail.

Cordialement

Florian
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cahieralbi.fr
Franchou34
Soldat de 2e Classe
Soldat de 2e Classe


Messages : 46
Date d'inscription : 15/11/2011
Age : 52
Localisation : Languedoc

MessageSujet: Re: Fort de Roppe   Lun 19 Déc 2011, 12:51

Merci ! Oui de belles heures de lecture en perspective et je ne désespère pas de le faire lire à mon fils qui s'intéresse beaucoup à cette époque de notre histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Francois
Soldat de 2e Classe
Soldat de 2e Classe
avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 12/02/2010
Age : 43
Localisation : Zone des Opérations Aériennes sud, 105 D.I.F., SF Mulhouse, SF Altkirch et au 110e R.I.M.

MessageSujet: 159 RAP   Jeu 29 Déc 2011, 21:25

bonsoir,

Pour les personnes que cela intéresse un vétéran du régiment vit toujours.

lire page 1 de notre bulletin d'information 2010
CÉRÉMONIE DU 11 NOVEMBRE À THULAY
http://www.maginot68.com/pages/images/association/Bulletin2010.pdf

ci-dessous 2 photos de cette commémoration




Cette cérémonie n'a pu avoir lieu qu'avec la persévérance de Christophe Agry, membre de notre association, qui recherche les vétérans et leurs familles, principalement, des 171 RIF, 12 RIF et 159 RAP afin de mieux connaître l'histoire du secteur fortifié d'Altkirch et le destin des militaires y ayant stationné.
Il est très désireux de discuter avec des personnes ayant des infos. Je vous fourni ses coordonnées en MP si besoin.

bonne soirée à tous
Revenir en haut Aller en bas
Fort Ney
Soldat de 2e Classe
Soldat de 2e Classe
avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 13/12/2011
Age : 41
Localisation : Au pied du Fort ney

MessageSujet: maginot68   Lun 05 Nov 2012, 16:22

Bonjour Jean-François,

suis allez sur ton lien maginot68.

Quand on lit le mot du président: ... Monsieur MEGNIN Robert, ancien Lieutenant au 159ème RAP (Régiment d’Artillerie à Pied)
...çà fait peur! Faudrait lui dire au président que RAP c'est le sigle de Régiment d'Artillerie de Position.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eric-collections.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fort de Roppe   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fort de Roppe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le réflexe d'éjection fort
» REF, Réflexe d'Ejection Fort
» Sauce au fromage fort (fondue et raclette)
» Avez-vous entendu parler du "coffre-fort de la fin du monde"?
» Trèèèèèèèèèèèèès fort.....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Militaria1940 :: Seconde guerre mondiale :: Histoire : La campagne de France 1939/40 / History : The Campaign of 1939/40-
Sauter vers: