Militaria1940
Bienvenue sur le forum Militaria1940, consacré au Militaria Français de 1940 !
Avant tout message, pensez à vous présenter dans la partie "Présentez-vous" !
Militaria1940
Bienvenue sur le forum Militaria1940, consacré au Militaria Français de 1940 !
Avant tout message, pensez à vous présenter dans la partie "Présentez-vous" !

Militaria1940

Forum consacré à l'uniformologie et l'Histoire de l'armée Française de 1939/40
 
AccueilDernières imagesS'enregistrerConnexion
-19%
Le deal à ne pas rater :
PC Portable Ultrabook – LENOVO IdeaPad 3 15ITL6 – 15,6” FHD – ...
349.99 € 429.99 €
Voir le deal

 

 voiturette d'infanterie modèle 1937 porte-mitrailleuses type c

Aller en bas 
AuteurMessage
110RI
Administrateur
Administrateur
110RI


Messages : 4422
Date d'inscription : 11/08/2010
Age : 43
Localisation : allemagne

voiturette d'infanterie modèle 1937 porte-mitrailleuses type c Empty
MessageSujet: voiturette d'infanterie modèle 1937 porte-mitrailleuses type c   voiturette d'infanterie modèle 1937 porte-mitrailleuses type c I_icon_minitimeSam 23 Mai 2020, 21:16

VOITURETTE PORTE-MITRAILLEUSES.
TYPE C
voiturette d'infanterie modèle 1937 porte-mitrailleuses type c Porte_10 
   
 
 
DESCRIPTION SOMMAIRE.
 
La voiturette porte-mitrailleuses est aménagée pour le transport de deux mitrailleuses de 8 mm., Mle 1914 avec leur affût-trépied et leurs principaux accessoires.
 
Cet aménagement comprend :
I. Le coffre, à l'avant de la voiturette, avec ses deux courroies de brêlage du chargement et les ferrures intérieures de fixation de la lunette d'attelage ;
 
II. Les compartiments latéraux fixés le long et en haut des parois latérales de la voiturette ; le haut de ces compartiments est divisé en deux casiers pour caisses à bandes rigides, placées longitudinalement ; le bas forme un casier longitudinal recevant le plateau-support de mitrailleuses, coulissant sur le plancher.
   Ils comprennent chacun :
-          - 1 montant arrière de tôle d’appui.
-          - 2 montants avant de tôle d'appui.
-          - 1 montant avant du casier.
-          - 2 montants de casier (intérieur).
-         -  2 montants latéraux de casiers.
-          - 2 longerons de casier (avant).
-          - 2 longerons de casier (arrière).
-          - 4 traverses de casiers.
-          - la tôle d'appui des caisses.
 
III. Le compartiment central, fixé contre le coffre et reliant les compartiments latéraux. Ce compartiment est divisé en 5 casiers longitudinaux et un casier transversal pour recevoir 6 caisses à bandes rigides.
 
Il est supporté par : deux montants avant d'angle et quatre montants avant de milieu, deux montants arrière d'angle et deux montants arrière, un montant de cloison de milieu.
 
Il comprend :
-          - 2 traverses arrière.
-          - 1 traverse supérieure de milieu.
-          - 1 traverse inférieure de milieu.
-          - 2 étriers de compartiment arrière.
-          - 2 séparations longitudinales des côtés du bas.
-          - 6 séparations longitudinales de milieu.
-          - 1 croisillon arrière.
-          - 1 demi-croisillon arrière.
-          - 2 tirants de cloison de milieu.
-          - 1 courroie de brêlage des 5 caisses, avec son boucleteau.
-          - 1 courroie de compartiment arrière avec' son boucleteau.
 
IV. Les plateaux-supports de mitrailleuses, coulissant sur le plancher dans les logements prévus sous les compartiments latéraux. Ils sont placés, à raison de un de chaque côté de la voiturette, à l'intérieur de la caisse.
Chaque plateau comprend : le corps du plateau sur 1equel est fixé :
le support de bride avec : la bride, sa garniture et son axe, le ressort de bride avec son anneau et sa patte fixée sur le plateau ;
-          les deux coussinets avec leurs supports ; —
-          l'appui de canon avec son attache, sa fourrure : —
-          l'appui de culasse avec sa fourrure : —
-          la butée, la patte d'arrêt; —
-          la patte de retenue formant glissière.
 
V. Les ferrures de fixation des affûts-trépieds, composées :
 — des deux butoirs avant, rivés sur le plancher à l'avant sous le coffre, et dans lesquels se logent les pointes de bêches des deux affûts-trépieds ;
 — du bridage arrière, formé de trois semelles fixes boulonnées sur le plancher, et de deux brides pivotant sur un même axe central et verrouillées sur les côtés, chacune à l'aide d'écrous à oreilles.
   On distingue :
— la semelle centrale de trépieds :
— les deux semelles de côté d'affûts-trépieds
 - la bride de droite affûts-trépieds (avec l’axe le goujon de serrage, l’écrou a oreilles. La courroie de manette, le boucleteau de manette)
- la bride de gauche affûts-trépieds (avec l’axe le goujon de serrage, l’écrou a oreilles. La courroie de manette, le boucleteau de manette)
 
 
VI. Les ferrures de fixation des rallonges de tir vertical Mle 1928, qui comprennent pour chaque rallonge :
-          Un support arrière, rivé sur le côté de la caisse, entre la face arrière des compartiments latéraux et les vantaux de porte ; il comprend : la boîte de support arrière, la plaque de serrage et le renfort du support arrière ;
-          Un support avant rivé sur la face arrière du compartiment central, qui se compose d'un demi-collier, de garniture, d'une courroie et de son boucleteau.

voiturette d'infanterie modèle 1937 porte-mitrailleuses type c Charge12

EMPLOI DE LA VOITURETTE PORTE-MITRAILLEUSES.
 
I.Coffre.
 
   Placer au fond du coffre les objets utilisés exceptionnellement tels que : les canons de rechange dans leur étui, les fers, clous à ferrer, crampons à glace, clé à pointe, la hache portative à main (posée à plat ou, le tranchant dirigé vers le bas).
   Le bouchon de support de palonnier.
   La musette de pansage et la musette avec 2 kilogrammes d'avoine sont réunies au moyen du surfaix de couverture pour former le ballot de pansage.
   La lunette d'attelage, dans le cas de non-utilisation, est fixée à demeure dans ses ferrures-supports ; la partie cylindrique arrière est introduite dans le collier-support, la partie avant est maintenue par la courroie sur le support de lunette.
   Les deux seaux de toile du service des mitrailleuses sont placés dans les sacs à chiffons.
   Placer le palonnier, horizontalement, par-dessus le chargement, dans le cas de non-utilisation.
   Le contenu complet du coffre est maintenu par les deux courroies, de brêlage.
 
II. Compartiments latéraux.
 
   Placer les 4 caisses à munitions dans les deux casiers, la poignée en dessus. Elles sont retenues par la bâche qui comporte, à cet effet, un renfort en basane.
 
III. Compartiment central.
 
   Placer les 4 caisses à munitions dans les 2 casiers, la poignée en dessus celles sont immobilisées par les courroies.
IV. — Plateaux-supports de mitrailleuses.
 
   Les plateaux sont prévus pour les mitrailleuses de 8 m/m MIe 1914.
   Les portes arrière étant ouvertes, tirer le plateau porte mitrailleuse jusqu'à son arrêt par les butées du plateau. La mitrailleuse est posée renversée, la détente dirigée vers le haut, le canon vers l’avant ; les tourillons sont introduits dans leur support et la mitrailleuse est maintenue par la bride et son anneau à ressort. Repousser alors à fond le plateau porte-mitrailleuse.
 
V. — Ferrures de fixation des affûts-trépieds.
 
   Les ferrures de fixation sont prévues pour les affûts trépieds Mle 1916.
   Ouvrir les brides de fixation à l'arrière de la voiturette.
   L'affût-trépied étant à la position pliée, faire glisser la flèche télescopique sur le plancher pour introduire la pointe de bêche dans le butoir avant. Placer les pattes des pieds- antérieurs sur les semelles et bloquer par la bride refermée et serrée par l'écrou à oreilles. Immobiliser l'affût dans sa position pliée par le levier à cames maintenu par la courroie de manette.
 
NOTA. — La flèche télescopique permet de régler la longueur de l'affût-trépied de manière à bien engager la -pointe de bêche dans le butoir avant et obtenir ainsi une bonne fixation de l'affût. Le siège du tireur est immobilisé à sa position horizontale par le serrage du boulon à manette.
 
VI. — Ferrures de fixation des rallonges de tir vertical Mle 1928.
 
   La rallonge de tir étant à sa position pliée (la fourche à pivot montée sur la frette à tourillons et verrouillée sur la colonne de support), poser le haut de la colonne sur le collier-support avant ; engager la mâchoire fixe et la mâchoire mobile respectivement au-dessous et au-dessus des plaques de serrage du support arrière.
   Immobiliser la rallonge de tir, sur le support arrière, en serrant à fond le volant à manette, et sur le support avant, à l'aide de la courroie de ce support.
 
VII. — Dispositif pour le tir contre avions.
 
   Le chargement des mitrailleuses et leurs accessoires sur la voiturette d'infanterie Mle 1937 permet d'exécuter un tir contre avions en se servant des affûts-trépieds tels qu'ils sont fixés- sur le plancher.
   Monter sur la fourche de l'affût-trépied la rallonge de tir vertical à sa position de tir. Placer sur la fourche à pivot de la rallonge de tir, la mitrailleuse munie de sa crosse spéciale et du correcteur de tir contre avions.
   Pour le tir, les portes de la voiturette doivent être ouvertes.


a+ Vincent.

_________________
recherche tout sur le 110 régiment d'infanterie
Revenir en haut Aller en bas
 
voiturette d'infanterie modèle 1937 porte-mitrailleuses type c
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» voiturette d'infanterie modèle 1937 porte munition de mitrailleuses type d
» la voiturette modele 1937 porte-munitions de canon de 25 m/m TYPE G.
» La voiturette modèle 1937 porte matériel de transmissions type I
» voiturette d'infanterie modèle 1937 porte mortier de 81 mm type E
» voiturette d'infanterie modèle 1937 porte munitions de mortier de 81 mm type F

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Militaria1940 :: Militaria :: Armes (neutralisées évidemment) / Weapons (Rifles, etc.) :: Véhicules de l armée française-
Sauter vers: