Militaria1940
Bienvenue sur le forum Militaria1940, consacré au Militaria Français de 1940 !
Avant tout message, pensez à vous présenter dans la partie "Présentez-vous" !

Militaria1940

Forum consacré à l'uniformologie et l'Histoire de l'armée Française de 1939/40
 
AccueilGalerieS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

  Moto René Gillet 750 type G 1929

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
noel
Adjudant
Adjudant


Messages : 448
Date d'inscription : 23/01/2011
Localisation : sur le front oublié

MessageSujet: Re: Moto René Gillet 750 type G 1929   Sam 16 Avr 2011, 17:39

Bonjour à tous,

Tout b’abord pour répondre à AS- GMO , non ce n’est pas mon métier, d’ailleurs
Je ne sais pas si c’est un métier mais plusieurs à la foi, car pour faire de la restauration
De véhicule soit on fait sou traiter tel ou tel partie des éléments, comme la peinture la mécanique, ou tel ou tel partie que l’on ne maîtrise pas, comme moi avec mon axe.de boite
De vitesses
Mais des que l’on fait faire le travail ailleurs les coups d’une restauration deviennent
Exorbitant, c’est pourquoi il est nécessaire de faire soi-même le maximum, donc
D’apprendre à maîtriser chaque métier c’est d ailleurs ce qui rend le travail intéressant
Il est vrai que je possède plusieurs années d’expérience en maintenance industrielle, c’est vrai que cela aide parfois, comme par exemple la soudure alu, car quel particulier peut
S’offrir un posteTIG.
Mais je crois que avant tout, il faut une volonté, ferme et une détermination de voir aboutir son projet, et que à chaque étape il faut trouver la solution, et ne pas ce dire pour se donner bonne conscience ( je n’ai pas le temps)
Eh oui comme dit le pitaine, nostalgie, nostalgie, quant tu nous tiens !
Mais bon en fait, c’est une bonne maladie, mais qui ne vous lâche pas facilement.
Et bien moi, je continue avec ma ferraille, enfin façon de parler car maintenant c’est plutôt
de bronze qu’il s’agit, car en effet j’ai du refaire couler également quelques pièces
bien spécifiques que je n’ai même pas essayé de rechercher ailleurs, car comme je vous l’ai déjà dit rechercher des pièces René Gillet c’est un peu comme perdre son temps.
Donc finalement, seule la refabrication permet d’avancer, même si cela demande du temps de refaire certaines pièces.

Voici les pièces en bronze brut de fonderie

La pédale de frein et d’embrayage, qui demande un perçage très précis et d’équerre

Les fixations du bipied, pièces très spécifiques également propres aux René Gillet

Ici les leviers de frein et d’embrayage, à savoir que les René-Gillet possèdent un freinage bien spécifique : en effet le levier de frein commande à la fois le frein avant et arrière car le levier
est en fait un palonnier, le frein arrière est également commandé par une pédale aux pieds, qui agit sur 2 mâchoires du tambour arrière, les deux autres mâchoires servant au levier à main
Ce qui nous fait 4 mâchoires dans ce tambour, c’est le seul exemple de ce type que je connaisse.
Pour ce qui est de l’embrayage, une pédale au pied accouplée au levier à main.donc là classique pour l’époque.
Bon pour aujourd’hui j’en reste la car il reste encore du chemin
A suivre et bien cordialement à tous
noel
Revenir en haut Aller en bas
meuse155
Capitaine
Capitaine


Messages : 1409
Date d'inscription : 28/06/2009
Age : 64
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Moto René Gillet 750 type G 1929   Sam 16 Avr 2011, 23:41

Soir à Noël et à tous

Ce système de freinage à "quatre mâchoires" est assez "étonnant"

Sur les Guzzi le frein à main avant commande aussi le frein de la roue arrière mais pas de "façon" différente" à savoir deux mâchoires pour le tambour arrière, pas quatre deux pour le frein de poignée et deux (soit quatre) pour le frein à pied !!!

Plutôt "osé" pour l'époque non ?

Je reste toujours admiratif

Amitiés

Patrice
Revenir en haut Aller en bas
lebel86
Soldat de 1ère classe
Soldat de 1ère classe


Messages : 133
Date d'inscription : 13/02/2011

MessageSujet: Re: Moto René Gillet 750 type G 1929   Dim 17 Avr 2011, 10:56

Bonjour Noël, bonjour à tous!

Absent depuis un petit mois pour cause d'agrégation, je découvre avec admiration le travail de restauration de Noël sur cette René Gillet et j'en reste pantois!

Est-ce une restauration ou bien une reconstruction? Sûrement un peu des deux!

Quel magnifique travail que tu as réalisé là, j'ai hâte de la voir une fois en état de marche!

Un bel exemple de la technologie automobile française de l'entre-deux-guerre!

Bonne journée,
amicalement,
Romain
Revenir en haut Aller en bas
93eme RAM
Lieutenant
Lieutenant


Messages : 726
Date d'inscription : 13/12/2010
Age : 28
Localisation : valenciennes

MessageSujet: Re: Moto René Gillet 750 type G 1929   Dim 17 Avr 2011, 12:49

bonjour Noel , bonjour a tous , je viens seulement de voir le sujet et j'ai constaté que le travail fourni est vraiment immense , c 'est un gros pari avec de grosses responsabilités , mais je te souhaite de tout coeur de reussir

de gros encouragements
super boulot
heureusement qu'il y a des gens comme toi


julien
Revenir en haut Aller en bas
noel
Adjudant
Adjudant


Messages : 448
Date d'inscription : 23/01/2011
Localisation : sur le front oublié

MessageSujet: Re: Moto René Gillet 750 type G 1929   Lun 18 Avr 2011, 21:38

Bonjour à tous,

Et tout b’abord merci à tous pour vos encouragements, et vos félicitations bien que mon but n’est surtout pas celui-ci, mais uniquement de vous faire partager ce que peut être une restauration dans les différentes étapes qui doivent faire que votre projet se réalise,
Comme vous pouvez le constater je ne fais que par élément, quand un élément est terminé
Celui-ci s’ajoute aux autres qui sont déjà faits et tout cela dans une suite qui doit être une logique,
Car même si je me répète, tout entreprendre à la fois, c’est pratiquement aller à l’échec, imaginez le nombre total de pièces qui composent un véhicule ! Des milliers
Si vous vous retrouvez avec un millier de pièces démontées, à moins d’avoir une mémoire d’éléphant, c’est quasi impossible de tout remonter avec les différents réglages que vous devrez effectuer.
Aujourd’hui la confection du bi-pieds de la machine

Travail de mécano-soudure, brasures des pièces de bronze

Et voila le travail, encore une pièce de terminée, même si ce n’est pas très compliqué c’est une demi journée de boulot, calculer les longueurs de tubes, ajuster tous les éléments, tout braser en bonne position, puis nettoyer, puis apprêt anti rouille, puis peinture, c’est une demi journée de boulot.
Mais bon pour un lundi, il faut démarrer doucement n’est-ce pas ?
Alors je vous dis à très bientôt pour la suite
Cordialement
Noël
Revenir en haut Aller en bas
Lamiral
colonel
colonel


Messages : 5761
Date d'inscription : 06/06/2010
Age : 34
Localisation : Cherbourg - Manche (50) - Basse Normandie

MessageSujet: Re: Moto René Gillet 750 type G 1929   Lun 18 Avr 2011, 22:05

Pas compliqué , pas compliqué ...... pas pour toi mais pour le plus grand nombre oui Exclamation

_________________
Matthieu

"l'Armée de Cherbourg ne s'est pas rendue. Elle a cessé la résistance quand elle est devenue inutile" CV Pérot pour le Général Goudouneix.
Revenir en haut Aller en bas
110RI
colonel
colonel


Messages : 3731
Date d'inscription : 11/08/2010
Age : 37
Localisation : allemagne

MessageSujet: Re: Moto René Gillet 750 type G 1929   Lun 18 Avr 2011, 22:34

lamiral a écrit:
Pas compliqué , pas compliqué ...... pas pour toi mais pour le plus grand nombre oui Exclamation
+1 car ca n en reste pas moins un travail qui demande une certaine rigueur
a+ vincent

_________________
recherche tout sur le 110 régiment d'infanterie


Dernière édition par 110RI le Lun 18 Avr 2011, 23:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
meuse155
Capitaine
Capitaine


Messages : 1409
Date d'inscription : 28/06/2009
Age : 64
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Moto René Gillet 750 type G 1929   Lun 18 Avr 2011, 23:00

Soir à tous

Ben voilà encore tout le monde scotché devant la suite...

Mais maintenant on est plus tranquille ,hein, t'as remarqué Noël, on attend patiemment !

On félicite, on admire, on congratule et l'on n'est même plus pressé de voir la fin (à se demander même si l'on ne voudrait pas que ça dure encore plus, tout en ayant l'envie de voir cette machine refaite à l'identique)

Alors à bientôt l'Ami

Amicalement

Patrice
Revenir en haut Aller en bas
noel
Adjudant
Adjudant


Messages : 448
Date d'inscription : 23/01/2011
Localisation : sur le front oublié

MessageSujet: Re: Moto René Gillet 750 type G 1929   Mer 20 Avr 2011, 21:21

Bonsoir à tous,
Sleep Sleep Sleep Sleep eh non je ne dors pas,
Aujourd’hui parlons galvano, et plus précisément nickelage, car en effet les motos de cette époque ne connaissaient pas encore le chromage pour la protection de leur diverses parties métalliques, le chromage étant la dernière étape de la galvano.
En effet les différentes étapes qui composent ce procédé sont dans l’ordre
1 : polissage des pièces (la pièce doit être parfaitement lisse et polie)
2 : cuivrage pour les pièces ferreuses (constitue un isolant entre métal et nickel)
3 : nickelage (constitue la protection contre la corrosion)
4 : chromage (protège le nickelage, ce dernier sans cette protection redevient
mat et terne, d’où l'obligation de l’astiquer souvent ou de le tenir huilé en permanence)

Pièces montrant les étapes, brutes, polies, cuivrées,

Pièces dans le bac de nickelage, sel de nickel + eau distillée, maintenue à une température entre 27° et 38° et une densité de 1110.

Ma petite installation : la solution sert de transporteur, les plaques de nickel pur sont raccordées sur le positif, et les pièces à nickeler sur le négatif. Ces pièces vont se charger de nickel par électrolyse.

L’ampèremètre me sert à contrôler l’intensité que je désire mettre en fonction de la surface de mes pièces dans le bains, et je mets les ampoules en série sur mon alimentation électrique 12v continu pour obtenir l’intensité désirée en fonction de la puissance de ces ampoules.
J’utilise également une minuterie qui arrête mon équipement de façon précise, car pour obtenir un nickelage de grande qualité, il vaut mieux avoir très peu d’intensité et plus de temps, par ex 2 ampères et un temps de 2 heures.
Pourquoi faire sa galvano ? pour plusieurs raison : trouver quelqu’un qui veuille bien prendre vos pièces, c’est déjà pas facile, ensuite le risque qu’on vous perde des pièces est grand surtout lorsqu’il s’agit de petites pièces, genre boulonnerie, (c’est arrivé très souvent et inutile de réclamer car ils vous répondent « c’est déjà bien que l’on ait pris vos pièces »)
ensuite vous n’êtes pas souvent satisfaits du travail effectué, car dans le professionnel c’est plutôt très peu de temps et beaucoup d’intensité, et vous vous retrouvez avec ce que l’on appelle des pointes de feux, le nickelage est tout rugueux et impropre pour un véhicule de collection.
Maintenant pour faire de la galvano : utilisation de produit comme l’acide sulfurique dans lequel vos pièces doivent impérativement passer une minute par immersion avant neutralisation pour leur donner du mordant avant nickelage, et utilisation de soude caustique chauffée à 90° pour le dégraissage des pièces après le polissage. Toutes ces manipulations doivent être effectuées avec une très grande prudence bien évidement. affraid affraid
Les pièces une fois nickelées doivent encore être passées sous l’eau, pour leurs neutralisations,
Ensuite les astiquer pour leur donner du brillant, car un bon nickelage sort mat du bain.
Bon et bien pour aujourd’hui, c’est nickel !
Alors à très bientôt pour une autre étape.
Cordialement à tous,
noel


Dernière édition par noel le Jeu 28 Avr 2011, 21:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lamiral
colonel
colonel


Messages : 5761
Date d'inscription : 06/06/2010
Age : 34
Localisation : Cherbourg - Manche (50) - Basse Normandie

MessageSujet: Re: Moto René Gillet 750 type G 1929   Jeu 21 Avr 2011, 01:42

Encore une étape bien technique que je n'aurai pas su réaliser seul ..... Suspect

_________________
Matthieu

"l'Armée de Cherbourg ne s'est pas rendue. Elle a cessé la résistance quand elle est devenue inutile" CV Pérot pour le Général Goudouneix.
Revenir en haut Aller en bas
110RI
colonel
colonel


Messages : 3731
Date d'inscription : 11/08/2010
Age : 37
Localisation : allemagne

MessageSujet: Re: Moto René Gillet 750 type G 1929   Jeu 21 Avr 2011, 07:33

Ça me rappelle mes cours de chimie sur l oxydoréduction

on s'était amusé a faire nickelé je ne sait plus trop quoi mais c'était assez intéressant

comme quoi on n en apprend a l école

et merci a Noel une fois de plus de ces explications bien détaillé

a+ vincent

_________________
recherche tout sur le 110 régiment d'infanterie
Revenir en haut Aller en bas
meuse155
Capitaine
Capitaine


Messages : 1409
Date d'inscription : 28/06/2009
Age : 64
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Moto René Gillet 750 type G 1929   Jeu 21 Avr 2011, 14:31

Bonjour

Une belle leçon de nickelage, à la fois technique et pratique qu'on comprend aisémment

Merci à Noël, aujourd'hui Chimiste, hier soudeur, et demain...????

Amicalement

Patrice
Revenir en haut Aller en bas
noel
Adjudant
Adjudant


Messages : 448
Date d'inscription : 23/01/2011
Localisation : sur le front oublié

MessageSujet: Re: Moto René Gillet 750 type G 1929   Jeu 21 Avr 2011, 20:45

Bonjour à tous,
Pas de grand discours, juste quelques photos pour vous montrer quelques pièces
Avant et après traitement de surface.

Pièces après nickelage, astiquage pour donner du brillant.

Pièce avant traitement, état brut d’époque. pale

La même pièce après polissage, là il reste quelques traces de l’ancien nickelage, mais il faut savoir que le nickelage prend sur le nickelage, mais pas sur le chromage, donc si la pièce était chromée elle aurait dû être déchromée impérativement. scratch

Et voici notre pièce terminée, reste juste à l’astiquer. cheers
Donc voila pour la phase traitement de surface, demain je reste un peu dans le même
Domaine » la boite à étincelles » autrement dit la magnéto car un moteur sans étincelle cela ne marche pas (je parle là de moteur à essence bien entendu)
Et quand je dis le même domaine je pense à l’électricité, mais là je pense que tout le monde avait bien compris.
Eh oui Patrice il faut faire tous les métiers, si l’on veut s’en sortir dans ce type de restauration.
Bon et bien je vous dit à très bientôt pour la suite.
Cordialement à tous santa
Noël
Revenir en haut Aller en bas
meuse155
Capitaine
Capitaine


Messages : 1409
Date d'inscription : 28/06/2009
Age : 64
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Moto René Gillet 750 type G 1929   Jeu 21 Avr 2011, 22:30

Soir à tous

Bon je résume "succintemment"

Noël est
1/collectionneur
2/amateur de "vieilleries mécaniques" (pas le seul sur le forum, Hein !)
3/UN DES RARES à ma connaissance à leur rendre vie
4/Soudeur
5/polisseur
6/Nickeleur
7/Ajusteur Outilleur
8/Tourneur fraiseur
9/chimiste
10/menuisier (pour la pijot !)
11/Peintre en carosserie
12/soudeur
12/ Demain électricien...

Bon Noël, sur recommandation expres, du Capitaine, tu es nommé "ouvrier d'honneur" à l'ouvrage A5 Bois du four où à toi seul tu regroupes l'ensemble des compétences des potos bénévoles qui rénovont cet ouvrage !

Si un de ces quatre tes pas te conduisent vers le A5 tu seras accueilli en VIP pour visite privée (Charge à Loïc de te le faire découvrir si le Pitaine n'est pas là ...)

Amicales Félicitations pour ton magnifique esprit de partage avec nous

Ta restauration illustrée pas à pas nous donne un sacré plaisir tu sais

Au palisir de lire la suite

Amicalement

Patrice
Revenir en haut Aller en bas
ricous06
Soldat de 2e Classe
Soldat de 2e Classe


Messages : 77
Date d'inscription : 18/05/2010

MessageSujet: Re: Moto René Gillet 750 type G 1929   Jeu 21 Avr 2011, 23:18

Patrice,

je me permets de rajouter à ta longue liste de Noël cela clown

13 Noël est déconcertant

comment on peut savoir faire autant de choses aussi bien!!!
et en plus, il se démerde en informatique pour nous poster l'évolution de sa restauration!!!
Revenir en haut Aller en bas
meuse155
Capitaine
Capitaine


Messages : 1409
Date d'inscription : 28/06/2009
Age : 64
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Moto René Gillet 750 type G 1929   Ven 22 Avr 2011, 23:40

Soir

Eh bien mon jeune ami cela s'appelle.... L'expérience, la curiosité, l'apprentissage, l'intélligence, le savoir faire et en plus un DON

Hélas, il faudrait que Noël puisse transmettre cela à d'autres générations, mais cela est une autre affaire

La Transmission du savoir, celle qui anime "les compagnons du Tour de France", reste la base de la connaissance, de l'épanouissement du travail manuel, "Bien trop dévalorisé de nos jours",
SAVOIR faire naître ou renaître de ses mains un objet quel qu'il soit ou fût, est la plus belle des choses
On peut le remercier "Le Noël" qui sait si bien nous "envouter" !

Eh oui seules les cloches (de Pâques) sont "indignes ding dong" !!!

Ouais pas top mais ça amuse le pitaine !

Amitiés

Patrice
Revenir en haut Aller en bas
noel
Adjudant
Adjudant


Messages : 448
Date d'inscription : 23/01/2011
Localisation : sur le front oublié

MessageSujet: Re: Moto René Gillet 750 type G 1929   Sam 23 Avr 2011, 21:24

Bonsoir à tous,

Ah, non arrêtez, Evil or Very Mad arrêtez Evil or Very Mad n’en jetez plus la cour est pleine,
Pour l’informatique c’est comme pour tout le reste il suffit de vouloir.
D’ailleurs il n’y a pas très longtemps que je m’y suis initié, c’est quand j’ai compris que de toute façon on ne pouvait pas y échapper.
Déjà de par mon travail, est arrivé l’électronique puis l’informatique. Il y a bien fallu par obligation professionnelle s’adapter ou alors il fallait changer de boulot,
Mais j’aime trop tout ce qui est technique pour en changer, et puis apprendre encore et toujours quoi de plus merveilleux, surtout que plus on en sait, plus on s’aperçoit qu’il y a à apprendre, n’est-ce pas ?
Mais je suis tout à fait de ton avis, Patrice, le savoir faire doit se transmettre, mais pour cela il faut :
1er : avoir envie de transmettre,
2° : surtout avoir des gens qui veuillent bien vouloir apprendre.
Dans mon métier, combien de jeunes j’ai eu comme stagiaires !
Et là, cela va du meilleur au pire, soit le jeune est avide de savoir faire, de connaissance, de mettre en pratique ce qu’il a appris lors de sa formation technique.
Ou alors c’est le pire, le jeune ne veut absolument rien savoir, rien ne l’intéresse il est seulement là, parce qu’il doit faire un stage en entreprise, un point c’est tout, ne voyant
même pas où est son intérêt, et là ce n’est pas la peine de perdre son temps.
Car pour transmettre il faut au minimum être deux.
Je vais vous donner un proverbe qui convient bien :
« Un âne, même si vous lui coupez le bout des oreilles, reste un âne »

Il est vrai, que l’on ne comprend pas toujours l’utilité de ce que l’on nous enseigne.
Moi, j’y pense souvent, car lorsque j’ai dû passer mon C A P d’électricien, il y avait une matière dont je ne voyais pas pourquoi on nous l’enseignait dans notre spécialité : « le dessin industriel ». Mais par la suite, j’ai vite compris que c’était absolument indispensable, et tout
au long de ma vie, je l’ai utilisé pratiquement au quotidien, soit pour réalisé un plan, soit pour prendre une cote, soit pour usiner, tourner etc etc. ….

Bon ce n’est pas le tout,
Aujourd’hui la magnéto, après ce sera la dynamo,
Pour les non initiés, la magnéto fournit de façon autonome l’étincelle haute tension pour l’allumage.
La dynamo fournit, elle, le courant basse tension pour tous les accessoires électriques et l’éclairage de la machine, et aussi lorsque les véhicules comme aujourd’hui ne possèdent plus de magnéto, elle alimente les différents systèmes d’allumage que ce soit batterie bobine,
ou électronique. (car sans courant point d’électronique).

La magnéto vient d’être démontée, l’état, même, si il est quelque peu défraîchi n’est pas si mal, j’ai déjà vu pire, l’induit semble avoir souffert de l’humidité.
Je vais donc commencer par tout nettoyer, très méticuleusement, attention les petits charbons.
souvent très fragiles, et aussi vite égarés.

La même bête après nettoyage de ses organes, c’est déjà plus rassurant car avec le nettoyage
chaque pièce est vérifiée visuellement, et nous donne son état.

La platine du rupteur (vis platinée) démontée, nettoyée, et tous les petits axes huilés.

Maintenant il faut vérifier les continuités électriques, et aussi la qualité de l’isolement, souvent un défaut d’isolement est à l’origine d’une magnéto défectueuse, et là c’est tout
l’enroulement qui devra être refait, et c’est assez onéreux compte tenu du travail à effectuer.
Pour ce genre de contrôle, j’utilise un bon vieux mégohmmètre à aiguille, car de cette façon mon contrôle s’effectue bobinage sous tension, tension que je peux régler, de 1v à 500v.

Petite leçon d’histoire :
Les premières motos possédaient un système primitif d’allumage composé d’une batterie de piles, ou d’accumulateurs, et il n’existait aucun moyen de recharger ces accumulateurs, tôt ou tard le courant s’épuisait après quelques dizaines de kilomètres.
L’arrivée d’une source d’énergie autonome, entraînée par le moteur lui-même, fut une véritable révolution,
Bien que la magnéto existait, depuis 1880, celle-ci ne se généralisa sur les motos qu’au
tout début du 19eme siècle, environ 1904-1905 et restera en service jusqu’aux années tente.
Bon et bien, j’espère que maintenant vous êtes au courant n’est-ce pas ? enfin façon de parler.
Alors bonnes Pâques à tous, et à très bientôt. sunny
Noël
Revenir en haut Aller en bas
meuse155
Capitaine
Capitaine


Messages : 1409
Date d'inscription : 28/06/2009
Age : 64
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Moto René Gillet 750 type G 1929   Sam 23 Avr 2011, 23:13

Soir à tous

Bon bien dense le post du NÖEL

Donc

1/ Complètement d'accord avec lui sur l'envie de transmettre et en face soit l'enthousiasme (10 allez 20 %), l'indifférence fisant le reste , c'est désolant, ça me chagrine moi aussi, c'est hélas l'héritage d'hommes politiques de tous bords,AUTANT "De gauche...QUE de droite....) qui ont massacré les valeurs du travail manuel, anéanti la fierté d'être un ouvrier spécialisé dans une tâche, un métier même dur ou difficile

Pour des basses raisons "électoralistes" on a tout bazardé après on dit que c'est la faute aux Chinois, aux délocalisations etc.. NON C'EST LEUR FAUTE A EUX SEULS qui se gavent d'émoluments sur le dos de ceux qui bossent !
ILS veulent vos voix ET RIEN D'AUTRE pur le reste ILS se servent sur la bête NOUS !
Bon ces mises au point faites, revennons à nos ...........................Motos (Moutons)

2/ L'induit est le bobinage de cuivre (un fil enroulé serré, recouvert d'isolant) à travers lequel va circuler le courant électrique, DONC s'il est défectueux c'est la panne assurée et la merde à venir, faut refaire tout le bobinage (c'est bien ça ¨Noël?)

3/ La Magneto sur ma R55 S de 1953 fonctionnait bien, donc j'avas l'allumage et le moteur tournait rond, MAIS la Dynamo + ou - HS faisiait qu'à l'aarêt au feu rouge par exemple le phare n'éclairait plus...

Alors on attend tranquillement la suite

Le Pitaine Admiratif !! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
93eme RAM
Lieutenant
Lieutenant


Messages : 726
Date d'inscription : 13/12/2010
Age : 28
Localisation : valenciennes

MessageSujet: Re: Moto René Gillet 750 type G 1929   Dim 24 Avr 2011, 12:14

je penses que dans un sens on as tous envie de voir a quoi va ressembler la moto a la fin de ton travail , tu nous tiens dans un suspens pas possible , encore du super boulot


julien
Revenir en haut Aller en bas
laurentnice
Caporal
Caporal


Messages : 190
Date d'inscription : 07/04/2010
Age : 42
Localisation : nice rimplas annecy

MessageSujet: à quand un livre   Dim 24 Avr 2011, 23:16

et le livre c'est pour quand !!! ça serai super genre album mémorial avec historique photos d'époque et l'album de la restauration
Revenir en haut Aller en bas
http://sfamtour06.free.fr
meuse155
Capitaine
Capitaine


Messages : 1409
Date d'inscription : 28/06/2009
Age : 64
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Moto René Gillet 750 type G 1929   Lun 25 Avr 2011, 23:27

Soir

Ah voilà une idée qu'elle est bonne Laurent, je l'avais "déjà" un peu soulevée car nous avons ici, à Dieppe, un illustrateur de BD qui commence à "être connu" et si Noël le souhaitait ce pourrait être un sacré truc, car en BD on touche un public plus large, plus jeune qui peut adhérer à l'idée de rénovation et conservation du patrimoine militaire de 40

Donc idée à suivre et les réactions de Noël qui reste "maître à bord" pour les envies et les décisions

Mais cela demandera aussi un "sacré boulot" de conception

amicalement

Patrice

Revenir en haut Aller en bas
noel
Adjudant
Adjudant


Messages : 448
Date d'inscription : 23/01/2011
Localisation : sur le front oublié

MessageSujet: Re: Moto René Gillet 750 type G 1929   Mer 27 Avr 2011, 22:17

bonsoir à tous, cheers

Non, non merci faire une BD, ou un bouquin, très peu pour moi
Et d’ailleurs où je trouverais le temps pour cela ? non, moi mon truc, c’est l’atelier, sinon je suis sur les champs de bataille pour me changer les idées de l’atelier.
Car même si l’on aime ça, c’est comme tout, il faut parfois passer à autre chose sinon on sature, et de cette manière, cela redonne du tonus car on reste dans le passionnel.
En tout cas, moi, c’est comme cela que je fonctionne.

Bien revenons à notre magnéto.
Voici encore quelques images de la restauration de cet élément essentiel au fonctionnement de ma bécane.

Vérification de la force du champ magnétique de mon aimant, là, en l’occurrence ma plaque
de 5mm d’épaisseur tient très bien à l’arrachement, donc cela est ok. Si cela n’avait pas été le cas, il aurait fallu remagnétiser mon aimant par des impulsions électriques pour lui redonner de la force, Basketball

Voila remontage de la bête, ne pas oublier de graisser les deux roulements à billes. Regardez cyclops cyclops de quoi est fait le joint entre aimant et carcasse ! d’un morceau de ficelle huilée.

Maintenant procédons aux essais dynamiques, après réglage des rupteurs 3mm d’ouverture
Je branche la perceuse sur l’axe et je la fais tourner (attention au sens de rotation)
Et voila une bonne étincelle, fine et bleue, donc une étincelle chaude,
En quelque sorte un bon allumage, c’est comme une flamme de chalumeau, plus c’est fin
plus c’est chaud,

Pour répondre à Julien, voici à quoi ma bécane devrait ressembler lors qu’elle sera terminée, le modèle sur cette image est un modèle non électrifié donc avant 1929, celle-ci possède encore un éclairage à l’acétylène.

Et bien voila pour aujourd’hui, je vais devoir vous laisser quelques temps, mais rassurez-vous la saga redémarre la semaine prochaine.
Donc à très bientôt
noel
Revenir en haut Aller en bas
forrest guth
Soldat de 2e Classe
Soldat de 2e Classe


Messages : 26
Date d'inscription : 26/04/2011
Age : 19
Localisation : grand-fort-philippe dans le nord

MessageSujet: Re: Moto René Gillet 750 type G 1929   Mer 27 Avr 2011, 22:49

affraid affraid affraid superbe ta restauration tu la refait de A a Z c'est du bon boulot je cherche une moto a restaurer mais j'an trouve pas mais quand je l'aurais je ne saurais pas faire mieux que toi!!!!
Revenir en haut Aller en bas
meuse155
Capitaine
Capitaine


Messages : 1409
Date d'inscription : 28/06/2009
Age : 64
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Moto René Gillet 750 type G 1929   Mer 27 Avr 2011, 23:13

Soir

Super encore Noël

Ca prend "tournure", la suite sera encore plus intérressante

On attend patiemment la suite vu que ce soir nous "sommes aimantés" !!
Amitiés

Patrice
Revenir en haut Aller en bas
noel
Adjudant
Adjudant


Messages : 448
Date d'inscription : 23/01/2011
Localisation : sur le front oublié

MessageSujet: Re: Moto René Gillet 750 type G 1929   Mer 27 Avr 2011, 23:37

eh oui , soldat Guth de a à z comme tu dit,

mais tu sais redonner vie à une vieille moto oubliée , qu'elle entreprise fantastique.
mais il est long et délicat, et aussi périlleux le chemin qui mène de l'épave couverte de rouille et de toiles d'araignées trouvée au plus profond d'une grange.
à la moto de collection, à l'ancêtre survivant d'un temps inconnu.
mais un seul mot "persévérence "
n'est ce pas capitaine Patrice, et pour ce qui est des aimants,pourvu que cela tourne
dans le bon sens jocolor , sinon cela n'a plus de sens, jocolor mais enfin ce n'est pas cela qui empêchera la terre de tourner, jocolor enfin .........espérons puisque l'espoir fait vivre.
cordialement à tous ,
noel


Dernière édition par noel le Jeu 28 Avr 2011, 21:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Moto René Gillet 750 type G 1929   Aujourd'hui à 13:09

Revenir en haut Aller en bas
 
Moto René Gillet 750 type G 1929
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» 1916 - "J'ai failli l'avoir !" - Morane Saulnier type N + Moto Douglas - HOBBY BOSS + TOMMY'S WAR - 1/32
» Type 42 Class destroyer
» Lit de type "pop-up"
» Une vidéo sur les sous-marin classique type Daphné
» Les frégates du type Floréal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Militaria1940 :: Seconde guerre mondiale :: Véhicules français-
Sauter vers: