Militaria1940
Bienvenue sur le forum Militaria1940, consacré au Militaria Français de 1940 !
Avant tout message, pensez à vous présenter dans la partie "Présentez-vous" !

Militaria1940

Forum consacré à l'uniformologie et l'Histoire de l'armée Française de 1939/40
 
AccueilGalerieS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

  Moto René Gillet 750 type G 1929

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
noel
Adjudant
Adjudant


Messages : 448
Date d'inscription : 23/01/2011
Localisation : sur le front oublié

MessageSujet: Re: Moto René Gillet 750 type G 1929   Mer 16 Mar 2011, 20:45

Bonjour à tous, sunny
Bon .....eh bien je continue, avec toute cette ferraille, maintenant que mon cadre est presque complet, seulement pour tout ressouder ces éléments il me faut réaliser un gabarit de façon à avoir un alignement parfait, je ne tiens pas à avoir une moto cintrée.
Mais un élément me manque pour réaliser mon gabarit, la fourche. Ma première solution est d’utiliser une fourche d’une autre marque car chercher une René Gillet, c’est un peu comme rechercher un cercueil à 2 places, et encore, vous trouverez le cercueil avant !
Mais là…………miracle (qui a dit que cela n’existait pas) un beau matin le Monsieur qui m’avait donné toutes ces pièces vient me voir et me dit que dans la laiterie, il vient de retrouver quelques pièces, et parmi celles-ci les ressorts de caisse du side-car complètement pourris, mais qui me serviront de modèle ; Egalement avec ce petit lot, les deux crémaillères
de poignée tournante spécifique René Gillet, et pour finir devinez quoi, la fourche fixe principale avec ses coupelles de roulement à billes.
A ce moment là, je savais déjà que ma partie cycle serrait conforme à l’origine même si la
fourche mobile n’a pas été retrouvée, celle-la je la fabriquerai.
Pour l’assemblage de mon cadre j’ai tourné des manchons en bronze au diamètre intérieur de mes tubes de cadre et là, j’ai laissé un espace correspondant à une épaisseur de lame de scie à métaux, puis j’ai brasé le tout au chalumeau à la brasure d’argent 60% de façon à avoir une très bonne capillarité, et une très grande solidité de l’ensemble.
Bon à savoir : une soudure étain possède une résistance de 5kg au mm2, alors qu’une brasure argent c’est 50kg au mm2,

Voici donc cette partie de fourche, même très oxydée, cela m’enlève une grosse épine du pied.

A part les divers éléments retrouvés dans la laiterie, avec le temps beaucoup de pièces ont été dispersées un peu partout dans tout le village, entre frère, beau-frère, chacun au fil du temps ayant besoin d’un morceau de ferraille
Car après la guerre, époque où l’on ne trouvait plus rien, tout était récupéré pour un autre usage que celui qui lui était destiné. Un exemple dans nos villages qui ont beaucoup subi de dégâts à la libération : suite aux bombardements, les maisons ne possédaient plus de vitres, alors tous les cadres, celui de la grand-mère, du grand-père, et du fils en soldat de 14/18 furent démunis de leurs vitres afin de servir de carreaux de fenêtres
A suivre.
noel


Dernière édition par noel le Jeu 17 Mar 2011, 17:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
maginotboss
Général


Messages : 2939
Date d'inscription : 01/11/2009
Age : 22
Localisation : Illkirch-Graffenstaden (67)

MessageSujet: Re: Moto René Gillet 750 type G 1929   Mer 16 Mar 2011, 20:57

Quand on voit de quoi tu pars quand même ! affraid
Revenir en haut Aller en bas
http://lignemaginot-militaria40.webnode.com
Lamiral
colonel
colonel


Messages : 5761
Date d'inscription : 06/06/2010
Age : 34
Localisation : Cherbourg - Manche (50) - Basse Normandie

MessageSujet: Re: Moto René Gillet 750 type G 1929   Mer 16 Mar 2011, 22:42

Je radote mais tu as fait un boulo de titan Wink

_________________
Matthieu

"l'Armée de Cherbourg ne s'est pas rendue. Elle a cessé la résistance quand elle est devenue inutile" CV Pérot pour le Général Goudouneix.
Revenir en haut Aller en bas
meuse155
Capitaine
Capitaine


Messages : 1409
Date d'inscription : 28/06/2009
Age : 64
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Moto René Gillet 750 type G 1929   Jeu 17 Mar 2011, 15:21

Bonjour

en vitesse du boulot

L'aventure continue !!!!

Ce matin, ai passé 10 mn avec un patient (10 mn APRES LA consult) pour lui montrer la restauration de la Peugeot, c'est un collectionneur, restaurateur de Peugeot (mais aprs 1960)

Il était sur le C..l !Admiratif de ton boulot

au passage, il m' a appris l'origine du Lion Peugeot qui n' a rien à voir ave BELFORT !!!!!
Une histoire de lames de scie à métaux....

Moi aussi je fais monter le suspense

amicalement

Patrice
Revenir en haut Aller en bas
skippy
Soldat de 1ère classe
Soldat de 1ère classe


Messages : 136
Date d'inscription : 29/12/2009

MessageSujet: Re: Moto René Gillet 750 type G 1929   Jeu 17 Mar 2011, 18:31

Bonsoir

Encore un sujet des plus passionnant, avec un travail de titan drunken
Revenir en haut Aller en bas
paysan
Soldat de 1ère classe
Soldat de 1ère classe


Messages : 117
Date d'inscription : 25/02/2011

MessageSujet: Re: Moto René Gillet 750 type G 1929   Jeu 17 Mar 2011, 21:32

alors là je dis respect!
quel travail phénoménal, je suis impatient de lire la suite de la résurrection de cette belle machine!
Revenir en haut Aller en bas
noel
Adjudant
Adjudant


Messages : 448
Date d'inscription : 23/01/2011
Localisation : sur le front oublié

MessageSujet: Re: Moto René Gillet 750 type G 1929   Ven 18 Mar 2011, 10:30

Bonjour à tous,
Bon, eh bien maintenant que j’ai réuni tous les éléments possibles , pour attaquer mon remontage de cette fourche, il me faut connaître ce qui me manque et que je devrais donc
reconstruire, la tâche n’est pas aussi simple que cela, pour se faire une idée , il suffit de regarder attentivement ce dessin, pour voir la complexité de cet ensemble.


En effet,il me faut réaliser la fourche mobile, 2 biellettes dont une droite et une gauche, ainsi
que 4 axes coniques mâles, ainsi que 4 bagues coniques femelles en bronze, + trouver 2 ressorts, ainsi que refaire le système de frein de direction, cela fait pas mal de choses , mais bon
si je veux continuer, je dois y passer, alors, où d’autres trouveraient des excuses ( pour tout arrêter et vendre le tout en pièces détachées) ne riez pas moi j’en connais pas mal,
Et bien moi je vais essayer de trouver les moyens, et en premier lieu, il me faut impérativement trouver quelqu’un qui puisse me prêter des pièces identiques à celles qui me manquent de façon à pouvoir refaire des moules, et faire couler celles-ci en fonderie,
Pour ce faire, je vais faire savoir à tous les membres des motos-club d’anciennes, que je remonte une René Gillet, type g, et que je suis à la recherche de quelqu’un qui possède une telle machine, car aujourd’hui il n’y en a plus beaucoup, même chez les collectionneurs.

En attendant voici le modèle, que je me fixe de reconstruire, sur cette magnifique photo d’époque,où je pense que ces soldats nous montrent leurs nouvelles motos, avec s’il vous plait car c'est une nouveauté en 1929 chez René-Gillet, un éclairage électrique, aujourd’hui on ne s'en rend même pas compte, mais autrefois c’était
un luxe, il faut bien savoir que avant 1928 sur les motos, les systèmes d’éclairage que ce soit à l’acétylène,ou électrique étaient en option.
cordialement à tous et à très bientôt pour la suite
noel
Revenir en haut Aller en bas
noel
Adjudant
Adjudant


Messages : 448
Date d'inscription : 23/01/2011
Localisation : sur le front oublié

MessageSujet: Re: Moto René Gillet 750 type G 1929   Sam 19 Mar 2011, 17:46

Bonjour à tous,

La saga continue,
Donc après avoir émis un avis de recherche auprès de tout mon entourage motocycliste, j’apprends qu’il existe dans le département voisin, un passionné de cette marque, un dénommé Alain L, celui-ci est d’ailleurs surnommé par le milieu, « le pape de la René Gillet ».
Après avoir pris contact avec ce monsieur rendez-vous est pris et là, en effet, son surnom
n’est pas usurpé, car il possède une remarquable connaissance de tous les modèles de la marque du début à la fin de celle-ci.René Gillet étant la doyenne des marques Françaises.
Après avoir longuement discuté de nos projets, il me confie qu’il envisage de refaire couler des pièces en fonderie, alu et bronze, comme moi, après avoir fait le bilan des pièces qu’il me manque, car toutes les pièces alu de mon épave avaient été vendues après la guerre, pour acheter des outils. C’est ce que m’avait confié mon donateur,
D’un commun accord et après avoir fait le bilan de nos besoins, et qu’Alain se soit muni des pièces d’origine à reproduire pris sur ses modèles, (car il faut des modèles d’origine pour faire des reproductions à cause du retrait du métal lors de la fusion), nous voila partis chez un très bon fondeur, celui-ci étant un statuaire, son travail étant très fin, l’usinage final sera fait par nos soins et en sera d’autant plus facilité.
Sitôt les pièces coulées, re-voyage pour récupérer nos pièces qui seront usinées pour pouvoir avancer dans le remontage.

Voici les biellettes gauche et droite, recoulées en bronze, et une d'origine qui a servi de modèle

Gros plan du travail avant montage, les deux biellettes et les pièces réalisées au tour, 4 bagues bronze coniques et les pièces de frein de direction en alu.
Voici le montage avec l’ensemble des pièces qui constituent la partie mobile de la suspension
avant, reste la fourche mobile à réaliser.

Voilà le travail de cet élément entièrement réalisé en mécano soudure, le problème étant de trouver des tubes de section ovale, une cote qui n’existe plus, j’ai donc pris des tubes ronds et
après essai, et écrasement sur une presse d’usine j’avais 2 tubes à la cote, il ne restait plus qu’à cintrer de façon identique et à souder l’ensemble sur la platine que j’avais confectionnée auparavant. Me voici donc prêt pour un remontage complet de tout cet ensemble.
Voila pour aujourd’hui.
Cordialement à tous, et bon week-end
Noël
Revenir en haut Aller en bas
110RI
colonel
colonel


Messages : 3731
Date d'inscription : 11/08/2010
Age : 37
Localisation : allemagne

MessageSujet: Re: Moto René Gillet 750 type G 1929   Sam 19 Mar 2011, 22:37

je reste reveur
je suis curieux mais cela coute t il cher de faire moulé des piece comme ca ?

_________________
recherche tout sur le 110 régiment d'infanterie


Dernière édition par 110RI le Dim 20 Mar 2011, 05:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
meuse155
Capitaine
Capitaine


Messages : 1409
Date d'inscription : 28/06/2009
Age : 64
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Moto René Gillet 750 type G 1929   Sam 19 Mar 2011, 23:56

Soir

On attend patiemment la suite...

On (moi) j'aime bcp le coté "feuilleton" de cette "saga"

Amitiés

patrice
Revenir en haut Aller en bas
noel
Adjudant
Adjudant


Messages : 448
Date d'inscription : 23/01/2011
Localisation : sur le front oublié

MessageSujet: Re: Moto René Gillet 750 type G 1929   Dim 20 Mar 2011, 19:54

bonsoir à tous,
en faite... non , faire recouler des piéces n'est pas très cher compte tenu du travail du fondeur, car pour chaque pièce un moule au sable doit être réalisé.
ce qui est le plus onéreux c'est le travail sur la piéce elle- même après fonderie.
c'est à dire tout l'usinage, ( les différents perçages, les fraisages, les taraudages, les lamages, les surfaçages, et pour finir le polissage,) ce qui nécessite toute une série
d'opérations qui demande beaucoup de temps, de savoir faire, et un outillage spécifique à chaque opération, c'est pour cela que le maximum de tout ces travaux doit ètre réalisé maisons sinon le coût, devient très vite exorbitant,
mais j'aurai l'occasion de revenir sur ce sujet, car rassurez-vous il reste encore pas mal de chemin à parcourir.
cordialement à tous,
noel


Dernière édition par noel le Mar 22 Mar 2011, 17:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Simon
Modérateur


Messages : 2939
Date d'inscription : 21/05/2009
Age : 23
Localisation : Sur la Ligne Maginot

MessageSujet: Re: Moto René Gillet 750 type G 1929   Dim 20 Mar 2011, 20:28

Pressé de voir la suite !

Simon.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
110RI
colonel
colonel


Messages : 3731
Date d'inscription : 11/08/2010
Age : 37
Localisation : allemagne

MessageSujet: Re: Moto René Gillet 750 type G 1929   Dim 20 Mar 2011, 22:09

noel a écrit:
bonsoir à tous,
en faite... non , faire recouler des piéces n'est pas très cher compte tenu du travail du fondeur, car pour chaque pièce un moule au sable doit être réalisé.
ce qui est le plus onéreux c'est le travail sur la piéce elle- même après fonderie.
c'est à dire tout l'usinage, ( les différents perçages, les fraisages, les taraudages, les lamages, les surfaçages, et pour finir le polissage,) ce qui néscessite toute une série
d'opérations qui demande beaucoup de temps, de savoir faire, et un outillage spécifique à chaque opération, c'est pour cela que le maximum de tout ces travaux doit ètre réalisés maisons sinon le coût, deviens très vite exorbitant,
mais j'aurrai l'occasion de revenir sur ce sujet, car rassurez-vous il reste encore pas mal de chemin à parcourir.
cordialement à tous,
noel
bonsoir
ayant une formation de bac pro sur commande numérique
dans ce domaine je connais bien toute les procédures de ce type d usinage
mais je pensais que le moulage restai assez cher doue ma question car j ai moi aussi des projet de refabrication .
certes pas sur le même sujet mais ou l utilisation de pièce moulé est importante
donc un grand merci de ta réponse
habitant près de villedieu les poeles( capitale du cuivre et de ces dérivé et ville qui fabrique beaucoup de cloche au vrais sens du terme )je pense demandé quelques devis pour certain de mes projet encore merci
et te lire est un réel plaisir
Merci
Vincent

_________________
recherche tout sur le 110 régiment d'infanterie
Revenir en haut Aller en bas
noel
Adjudant
Adjudant


Messages : 448
Date d'inscription : 23/01/2011
Localisation : sur le front oublié

MessageSujet: Re: Moto René Gillet 750 type G 1929   Lun 21 Mar 2011, 11:32

Bonjour à tous,
Eh bien si je veux terminer il faut bien que je continue, donc nous y voilà : la fourche
étant presque terminée je doit faire un montage à blanc, pour voir si tout colle bien.

Voici mon pré montage, la tige centrale sera remplacée par un tube fileté en haut qui servira au frein de direction.
Maintenant il faut passer à un autre problème, les roues, car en effet si vous regardez la photo de départ, je ne possède qu’une seule roue d’origine, et encore celle-ci a été aussi modifiée pour je ne sais quel usage, l’engrenage du moyeu lui aussi a connu le passage de la scie à métaux, voici le travail d’allégement que nous montre cette 1ère photo.

Sur cette 2ème photo, le travail qui doit être réalisé pour restaurer ce moyeu, une pièce de fonderie sera soudée sur celui-ci pour refaire cette liaison mécanique amovible moyeu tambour de frein, je dit bien amovible car toutes les motos René Gillet de cette génération possèdent des roues à broches, et toutes les roues sont identiques, roues av-ar et side-cars,
Avantages de ce montage, 1er : lors d’une crevaison (très fréquente à l’époque avec tout ce qui traînait comme clous sur les routes. les chevaux, les bœufs d’attelages, les piétons souvent munis de chaussures cloutées, et je ne vous dit même pas quand c’est un régiment qui se déplace, là ce sont des centaines de clous qui attendent les pneumatiques)
Donc le démontage de la roue s’en trouve grandement facilité, il suffit d’enlever un seul écrou, de retirer l’axe de la roue, et de sortir celle-ci sans toucher ni à la chaîne, ni au tambour de frein, ni à aucun réglage d’alignement, ce qui fait gagner énormément de temps, et facilite grandement la tâche ; autre avantage de ce système : une seule roue de secours à transporter pour un attelage side-car, toutes les roues sont identiques et possèdent les mêmes dimensions de pneumatiques.

Voici le moyeu avec sa pièce qui sera ajoutée, de façon à pouvoir réutiliser cette pièce.
Maintenant, il me manque toujours 2 roues ainsi que les garde-boue, mais là eh oui, ce n’est pas toujours gagné, les miracles n’arrivent pas toujours, malheureusement car comme je vous l’ai déjà expliqué auparavant, tout avait été utilisé pour faire une multitude de choses avec les pièces de cette moto, dont une remorque qui existe toujours, encore en service aujourd’hui pour aller chercher l’herbe des lapins, malgré ma proposition de remplacer ces 2 roues et ces 2 garde-boue, par d’autres afin de récupérer celles-ci. Là, pas possible le propriétaire refusant ma proposition ! une autre solution devra être trouvée.

bon eh bien tant pis, maintenant ce n’est pas cela qui va m’arrêter d’avancer dans mon projet de reconstruction, comme dit le proverbe (moi j’aime bien les proverbes ou dictons) « si tu tombes, relèves toi, et marches » et aussi « si tu te trompes eh bien recommences »
Eh bien pour aujourd’hui c’est terminé,
Affaire à suivre
Noël
Revenir en haut Aller en bas
ricous06
Soldat de 2e Classe
Soldat de 2e Classe


Messages : 77
Date d'inscription : 18/05/2010

MessageSujet: Re: Moto René Gillet 750 type G 1929   Lun 21 Mar 2011, 11:58

bonjour,

et bé, quel travail!! bravo et merci de nous faire partager l'avancée de vos travaux de restaurations!!!

argh pour le proprio de la carriole!! pas sympa le bougre! pig
a+
Revenir en haut Aller en bas
noel
Adjudant
Adjudant


Messages : 448
Date d'inscription : 23/01/2011
Localisation : sur le front oublié

MessageSujet: Re: Moto René Gillet 750 type G 1929   Lun 21 Mar 2011, 12:18

re,

non en effet , mais c'est comme cela , on peut refaire des motos mais on ne refait pas les hommes,
mais malgré tout , j'ai tout de même pu prendre quelques choses :les cotes des garde-boue ce qui me permet de voir ce qui était monté à l'origine.
comme quoi il n'y a pas de petite information, celle-ci doit se rechercher partout. je n'ai pas pu avoir les pièces, mais j'ai eu une info, c'est mieux que rien du tout
donc je m'en contente.
noel


Dernière édition par noel le Mar 22 Mar 2011, 18:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
lebel86
Soldat de 1ère classe
Soldat de 1ère classe


Messages : 133
Date d'inscription : 13/02/2011

MessageSujet: Re: Moto René Gillet 750 type G 1929   Lun 21 Mar 2011, 15:59

Bonjour Noël!

Quel magnifique travail de patience et de reconstruction de cette moto! Comme l'a dit Ricous, c'est dommage pour les roues, mais on ne peut pas tout avoir! Si déjà tu as les cotes, au moins tu pourras les refaire!

J'adore suivre tes restaurations en feuilleton, c'est un plaisir de découvrir pas à pas ton travail d'orfèvre!

Félicitations et bon courage pour la suite!

Bonne journée,
amicalement,
Romain
Revenir en haut Aller en bas
meuse155
Capitaine
Capitaine


Messages : 1409
Date d'inscription : 28/06/2009
Age : 64
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Moto René Gillet 750 type G 1929   Lun 21 Mar 2011, 23:04

Soir à tous et à Noël bien sûr

On "bave" devant cette recontitution

Moi quand je pense au "proprio" de cette cariole qui n' a m^me pas voulu un échange, des "méchantes" idées me traversent la tête, mais comme ce n'est pas "Chrétien" je me retiens (je fais des progrès non ?)

Bon le principal c'est qu'on avance pas à pas avec Noël, dans cette reconstitution

Un vrai feuiileton, je l'avais dit !!

Merci l'Ami

Ah la suite !!!

Patrice
Revenir en haut Aller en bas
Loïc
Administrateur
Administrateur


Messages : 2975
Date d'inscription : 14/04/2009
Age : 22
Localisation : Moselle

MessageSujet: Re: Moto René Gillet 750 type G 1929   Mar 22 Mar 2011, 06:56

C'est vraiment un travail de titan, et c'est tellement bien fait, bravo mille fois ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Lamiral
colonel
colonel


Messages : 5761
Date d'inscription : 06/06/2010
Age : 34
Localisation : Cherbourg - Manche (50) - Basse Normandie

MessageSujet: Re: Moto René Gillet 750 type G 1929   Mar 22 Mar 2011, 21:52

110RI a écrit:
bonsoir ayant une formation de bac pro sur commande numérique dans ce domaine je connais bien toute les procédures de ce type d usinage
mais je pensais que le moulage restai assez cher doue ma question car j ai moi aussi des projet de refabrication .certes pas sur le même sujet mais ou l utilisation de pièce moulé est importante donc un grand merci de ta réponse habitant près de villedieu les poeles( capitale du cuivre et de ces dérivé et ville qui fabrique beaucoup de cloche au vrais sens du terme )je pense demandé quelques devis pour certain de mes projet encore merci et te lire est un réel plaisir Merci Vincent

La difference c'est qu'a Villedieu c'est uniquement le repoussage du cuivre et le moulage du bronze, quand tu redescendras en Normandie fais donc appel a un chaudronnier-tolier de la navale de Cherbourg Wink

_________________
Matthieu

"l'Armée de Cherbourg ne s'est pas rendue. Elle a cessé la résistance quand elle est devenue inutile" CV Pérot pour le Général Goudouneix.
Revenir en haut Aller en bas
noel
Adjudant
Adjudant


Messages : 448
Date d'inscription : 23/01/2011
Localisation : sur le front oublié

MessageSujet: Re: Moto René Gillet 750 type G 1929   Mer 23 Mar 2011, 09:20

Bonjour à tous,
Bon, eh bien après 3 à 4 mois à rechercher les 2 roues qui me manquaient, et après avoir
écumé toutes les bourses d’échange de véhicules anciens du Grand Est, j’ai tout de même
pu trouver une seule roue René Gillet en mauvais état, mais tant pis puisque de toute
façon seul le moyeu m’intéresse, car lui seul sera conservé, la jante ainsi que les rayons
seront remplacés par du neuf.
A savoir que depuis que les rayons existent, ceux- ci n’ont jamais évolué.
C'est-à-dire que c’est toujours une certaine longueur, et un certain diamètre, donc attention avant de démonter une roue, de bien vérifier, la longueur des rayons (parfois 4 longueurs différentes sur une seule roue en fonction des montages), ensuite le diamètre qui lui, est toujours identique par roue (comme ici 4mm, c’est du costaud).
Attendez ce n’est pas fini, il faut et là, c’est impératif, prendre le déport, c'est-à-dire une cote par rapport au moyeu et le bord de la jante, de façon à ce que votre roue étant remontée
celle-ci soit centrée par rapport à votre cadre, sinon vous vous retrouvez avec des roues non
alignées, sinon je ne vous parle même pas de la conduite de votre « engin ».
si vous ne prenez pas toutes ces cotes, il sera impossible d’avoir une roue correctement remontée.
Je reviens à mes roues, en effet à force de recherche et de parler avec les copains, parmi
ceux-ci il y en a un qui un jour vient me voir et me dit qu’il est en train de débarrasser
tout un tas de vieilles roues de motos qu’il va mettre à la ferraille pour se faire de la place.
Et là, dans son tas de ferraille prêt à être liquidé, une roue René Gillet, lui étant bien content de s’en débarrasser et moi, je ne vous dis pas …..!

Cette fois, j’ai toutes mes roues, là le travail sérieux va commencer, donc après la prise de toutes les cotes, place aux grands moyens, le coupe boulons, et hop hop hop, me voilà avec mes trois moyeux

Démonter complètement les moyeux, vérifier les axes, remplacer les roulements, les décaper
les apprêter, et les peindre, tout ceci, en attendant ma commande de matériel neuf, jantes,
rayons, pneumatiques, chambres à air, et fonds de jante, eh oui les roues c’est un post
qui est toujours très important pour la restauration d’une moto, car il y a beaucoup éléments.
Et bien il ne reste plus qu’à attendre la suite au prochain post.
Donc à bientôt,
noel
Revenir en haut Aller en bas
paysan
Soldat de 1ère classe
Soldat de 1ère classe


Messages : 117
Date d'inscription : 25/02/2011

MessageSujet: Re: Moto René Gillet 750 type G 1929   Mer 23 Mar 2011, 11:51

C'est toujours aussi plaisant et instructif de suivre ce feuilleton mécanique! Un grand bravo pour la persévérance à remettre cette belle machine dans son état d'origine. L'aventure est loin d'être simple mais aucun obstacle ne semble insurmontable apparemment (je pense que beaucoup auraient jeté l'éponge rapidement)
Une question me taraude l'esprit cependant....certaines étapes de la reconstruction semblent assez difficiles pour un "bricoleur du dimanche" seriez vous un professionnel de la mécanique ?
(excusez moi de la question mais je ne suis sur le forum que depuis peu de temps!)

Une fois encore félicitations pour le travail accompli et vivement les étapes suivantes! cheers
Revenir en haut Aller en bas
noel
Adjudant
Adjudant


Messages : 448
Date d'inscription : 23/01/2011
Localisation : sur le front oublié

MessageSujet: Re: Moto René Gillet 750 type G 1929   Mer 23 Mar 2011, 20:51

Re
Eh bien non pas du tout, je ne suis pas un pro de mécanique, juste un passionné, je possède juste une formation d’électricien, j’ai tout appris sur le tas, par manque de moyen financier. en effet étant jeune et dépourvu de revenu j’ai toujours aimé les motos, alors avec une vieille machine que j’ai essayé de refaire fonctionner, j’ai commencé à démonter des moteurs, des boites de vitesses etc. etc. Et de fil en aiguille c’est comme cela que j’ai appris.
Il faut dire tout de même que j’ai fait toute ma carrière dans la maintenance industrielle, et ça aide beaucoup, car j’ai dû connaître une multitude de technique, que ce soit en soudures
Tig mig, arc et brasures, ainsi qu’en mécanique générale, en électricité, bien entendu, et surtout que j’ai été confronté en permanence à des problèmes techniques,
Ce qui aide déjà beaucoup moralement lorsqu’on attaque une restauration, on est déjà un peu habitué aux emmerdes.
Maintenant attention, une restauration est plus ou moins difficile en fonction de la base de départ : si vous partez avec un véhicule complet et relativement en bon état, tout le travail en sera d’autant plus facilité. dans le cas présent, je démarre d’un tas de ferraille éparse, incomplet, et complètement dispersé dans tout un village pendant plus de soixante ans, pour lequel il va falloir reconstruire des pièces.
C’est vrai que ce n’est pas facile, mais c’est là tout le challenge qu’il va falloir mener.

Cordialement
Noël
Revenir en haut Aller en bas
Loïc
Administrateur
Administrateur


Messages : 2975
Date d'inscription : 14/04/2009
Age : 22
Localisation : Moselle

MessageSujet: Re: Moto René Gillet 750 type G 1929   Mer 23 Mar 2011, 21:07

Le plaisir d'avoir réussi à la refaire n'en sera que plus grand Smile
Revenir en haut Aller en bas
meuse155
Capitaine
Capitaine


Messages : 1409
Date d'inscription : 28/06/2009
Age : 64
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Moto René Gillet 750 type G 1929   Mer 23 Mar 2011, 22:40

Soir à tous, à Noël bien sûr

Pour une fois(eh oui ça peut m'arriver) je manque de mots pour traduire l'émotion que tout le forum vit à travers cette restauration...

Elle dépasse la "simple" (un euphémisme aux vues du boulot réalisé) restauration , c'est une "renaissance de vieilles pièces éparpillées, pour certaines, perdues à jamais, refaites, recoulées, usinées car brutes de fonderie (boulot d'artiste ce fondeur...)

On mesure encore de nos jours l'immense savoir d'artisans capables de refaire ces "choses" du passé, MAIS pour combien de temps encore ...

Le travail manuel, l'orgueuil de l'ouvrier, OS, P1, P2, P3 rien qui ne parle plus aujourd'hui aux jeunes générations, déroutées de la valeur du travail manuel, si noble mais tant délaissé de nos jours...

Bon, je ne vais pas "passer la brosse à reluire" sur le travail de Noël, sans le connaître, je pense qu'il n'aimerait pas , mais Pu... QUEL BOULOT !!

Dire qu'on attend la suite est une évidence !!!!

Vu le temps que Noël a mis on peut tranquillement attendre la suite de cette saga...

Encore d'amicales félicitations pour tout, savoir s'obstiner pour arriver au but, même quand le découragement peut nous envahir...Une belle leçon ici donnée par l'AMI Noël

Au plaisir de lire la suite

Amicalement

Patrice

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Moto René Gillet 750 type G 1929   Aujourd'hui à 02:51

Revenir en haut Aller en bas
 
Moto René Gillet 750 type G 1929
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» 1916 - "J'ai failli l'avoir !" - Morane Saulnier type N + Moto Douglas - HOBBY BOSS + TOMMY'S WAR - 1/32
» Type 42 Class destroyer
» Lit de type "pop-up"
» Une vidéo sur les sous-marin classique type Daphné
» Les frégates du type Floréal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Militaria1940 :: Seconde guerre mondiale :: Véhicules français-
Sauter vers: